PayPal va bannir les VPN permettant de télécharger sur Bittorrent

PayPal, on le sait bien, aime beaucoup brosser les puissants de ce monde dans le sens du poil. On l’a bien vu avec WikiLeaks et plus précisément lorsque le spécialiste du micro-paiement a décidé de tourner le dos à Julian Assange et à ses amis en fermant leurs différents comptes. Pas très sympa, c’est sûr, mais la société ne compte visiblement pas en rester là puisqu’elle a décidé d’en faire de même avec toutes les sociétés proposant des VPN permettant de télécharger sur Bittorrent. Même que le premier à en payer les frais, c’est ce bon vieux TorGuard qui va donc désormais devoir s’orienter sur des solutions alternatives.

PayPal va bannir les VPN permettant de télécharger sur Bittorrent

L’administrateur de TorGuard a du faire une drôle de tête en recevant le mail de PayPal l’informant que son compte avait été suspendu. Je veux dire, quand tu es là, tranquille devant ton ordinateur et que tu as un mail de ce type qui te tombe dessus, c’est quand même un coup à te ruiner la journée. D’autant plus que le message en question était plutôt explicite : « Quand nous avons examiné votre compte, nous avons remarqué que votre activité violait certaines de nos conditions d’utilisation. A cause de ça, nous avons limité vos différents comptes et vous ne pourrez plus utiliser nos services. Vous serez toujours en mesure de vous connecter à votre compte pour accéder à vos transactions passées, mais vous ne pourrez plus recevoir d’argent. » Biiiiiiiip !

Ni une, ni deux, le gars a évidemment attrapé son téléphone pour tenter de s’expliquer avec les principaux intéressés. De ce qu’on en sait et de ce qu’il a raconté ensuite, ces derniers n’ont pas donné suite à ses revendications. Mieux, ils ont également indiqué que la société ne voulait pas avoir à faire aux sites spécialisés dans les trackers Bittorrent. Pas besoin d’être un devin pour comprendre que la mésaventure de TorChat n’est que le début d’une grande chasse aux sorcières visant à porter un coup fatal à tout ce qui touche, de près ou de loin, aux téléchargements illégaux.

Le truc, quand même, c’est que PayPal va avoir intérêt à soigner sa communication. Bittorrent, à la base, n’a rien d’illégal, c’est juste un protocole comme un autre. Et on remarquera d’ailleurs que le site de TorGuard est plutôt clair sur le sujet et qu’il n’est aucunement fait mention de téléchargements illégaux. Moralité, à ce train là, PayPal risque de se coller un paquet de sites et d’internautes sur le dos.

Via