Clicky

Pays-Bas : Microsoft accusé d’enfreindre la loi sur la protection des données personnelles

La DDPA ou Dutch Data Protection Authority a mené une investigation sur Windows 10 Home et Windows 10 Pro. Aux termes de son enquête, elle a découvert que Microsoft dérogeait à la législation portant sur la protection des données personnelles des utilisateurs. Selon le service de protection, Windows 10 exploiterait des informations sur ses utilisateurs.

Informé sur cette découverte, Microsoft a déclaré qu’il allait régler ce problème au plus vite afin de ne pas être sanctionné. Bien que l’entreprise ait répondu aux commentaires désobligeants sur cette collecte illégale des données de ses utilisateurs au mois d’avril dernier, les résultats d’enquête de la DDPA sont loin de redorer son blason.

Limitations Windows 10 S

Le service a déclaré que des logiciels du Windows 10 Home et Pro dérogent aux lois établies sur la protection des données des utilisateurs.

Une exploitation illégale et continue des données des utilisateurs

Selon la DDPA, la firme de Redmond exploite continuellement les données personnelles des utilisateurs sur les systèmes d’exploitation Windows 10 Home et Pro aussi bien au niveau de la performance des appareils utilisés que leurs comportements sur internet. Les utilisateurs ne sont informés ni des données collectées ni à quelle fin elles sont collectées.

Par conséquent, Microsoft n’offre aucune protection de données à ses utilisateurs. Le groupe a déclaré qu’il allait prendre les mesures nécessaires pour mettre fin à cette transgression.

La DDPA assure qu’elle suivra de près les correctives que compte appliquer Microsoft. Dans le cas contraire, la firme encourra de sévères sanctions dont la nature n’est pas encore déterminée.

Quelle issue pour Microsoft face à ce problème ?

Pour résoudre ce problème, Microsoft compte lancer la Fall Creators Update. Il s’agit d’une nouvelle update qui devrait être lancée dans les prochains jours. Cette dernière permettra à Microsoft d’assurer une sécurité optimale des données de ses utilisateurs et de se conformer à la législation.

La Fall Creators Update devrait en effet pallier aux nombreux problèmes de protection des données auxquels Microsoft est actuellement confronté. Elle ne sera pas intrusive sur la vie privée des internautes et assurera qu’aucune collecte de données ne se fasse sans l’accord de l’utilisateur.

Il reste à espérer que ce nouveau système d’exploitation tienne ses promesses auprès des consommateurs. Au contraire de quoi, la réputation de Microsoft en serait définitivement impactée.

Mots-clés microsoftwindows 10

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !