PDTC : le raccourcisseur d’URL intelligent… et complet !

Avec Twitter, une nouvelle mode a vu le jour, celle des raccourcisseurs d’URL. Forcément, quand on doit se limiter à 140 caractères, réduire la taille d’une adresse web, c’est un peu une question de survie. Et on comprend donc pourquoi de nombreuses sociétés se sont lancées sur ce créneau en développant des outils spécialisés comme celui de TinyURL ou encore de Bit.ly. En revanche, il y a un nom qui est moins connu, c’est celui de PDTC, un service qui est tout de même présent depuis deux ans sur la toile. Oui et si on en parle aujourd’hui, ce n’est pas un hasard puisque ce dernier vient tout juste d’être mis à jour et il s’impose désormais comme un raccourcisseur d’URL… intelligent.

PDTC : le raccourcisseur d'URL intelligent... et complet !

L’historique du service

Derrière PDTC, on trouve un habitué de la scène high-tech : Maxime Valette, le codeur talentueux qui se trouve être à l’origine de services web très populaires comme VDM ou encore BetaSéries. Pour cette nouvelle version, il s’est appuyé sur les conseils éclairés de deux personnes que vous connaissez peut-être, à savoir Gonzague Dambricourt et Michel Poulain. Et il faut avouer qu’il a bien fait de les écouter puisque cette nouvelle mouture s’avère particulièrement réussie et qu’elle vous permettra ainsi de mieux gérer toutes les adresses que vous souhaitez partager. Autant dire que vous risquez même de finir par oublier complètement les autres services du même genre et vous allez très vite comprendre pourquoi.

PDTC : le raccourcisseur d'URL intelligent... et complet !

Des raccourcis personnalisés et des redirections

Lorsqu’on arrive sur PDTC, il suffit de saisir l’adresse web à réduire dans le champ dédié à cet effet pour obtenir son lien raccourci. La procédure est simple, commune à la plupart des services de ce genre et il faut également souligner qu’il n’est pas nécessaire de s’inscrire pour utiliser le service. En revanche, vous trouverez un lien qui vous permettra de vous authentifier avec Twitter et d’accéder ainsi aux fonctions avancées de l’outil :

  • Personnalisation du lien : En quelques clics, il est possible de créer un alias afin de personnaliser notre lien raccourci. Là encore, il s’agit d’une fonction commune à la plupart de ces outils.
  • Compteur de visites : Partager un lien, c’est bien, savoir s’il touche son public, c’est mieux. Sur la fiche de chaque lien, vous trouverez donc un petit graphique accompagné de trois compteurs qui vous permettront de connaître immédiatement le nombre de visites de la semaine, le nombre de visites de ces 30 derniers jours ou encore le nombre de visites au total.
  • QR Code : Avec votre lien, le service va aussi générer un QR Code qui vous permettra de partager encore plus facilement votre contenu.
  • Création de redirections : De mon point de vue, c’est l’un des atouts majeurs de ce service. En effet, si ce dernier va vous permettre de raccourcir n’importe quel lien, il va également vous donner la possibilité d’affecter des redirections pointant vers d’autres pages. Exemple type, en créant un lien pointant vers la Fredzone, je vais également pouvoir mettre en place des redirections qui permettront aux utilisateurs d’un iPhone de se retrouver sur la page sur mon application sur l’AppStore. Même chose évidemment pour l’iPad, pour Android, pour BlackBerry ou encore pour Windows Phone 7.
  • Gestion des tags Analytics : Les compteurs, c’est bien, mais ce n’est pas suffisant et c’est la raison pour laquelle le service va aussi vous permettre de créer des tags Analytics et donc d’obtenir un meilleur suivi de vos liens tout en vous faisant une idée de leur potentiel viral.
  • Création de groupes : Pour mieux organiser vos liens et pour les retrouver facilement, vous allez également pouvoir créer des groupes. C’est assez intéressant et c’est typiquement le genre de fonctions qui manque cruellement aux outils concurrents.
  • Transfert vers un autre compte : Cette fonction s’adresse essentiellement à tous ceux qui travaillent à plusieurs pour un même site. En quelques secondes, vous allez effectivement pouvoir assigner la gestion d’un lien à un autre compte.

Voilà pour les grandes lignes. Comme vous pouvez le constater, PDTC propose toute une batterie de fonctions plus utiles les uns que les autres. Maxime aurait donc parfaitement pu s’arrêter là mais il a tout de même décidé d’aller plus loin en intégrant un outil qui vous permettra de gérer cette fois les URI

PDTC : le raccourcisseur d'URL intelligent... et complet !

Les URI, pour des liens encore plus malins

Mais avant de parler de cet aspect de l’outil, nous allons quand même prendre le temps d’expliquer ce qu’est une URI. Pour faire court et simple, il faut simplement savoir que si les URL pointent vers des adresses de sites web, les URI mènent quant à elle vers des ressources web. Exemple typique, le « mailto » qui permet à n’importe qui de mettre en avant une adresse mail. Oui et autant vous dire qu’on trouve de nombreuses autres URI pour les SMS, Skype, FaceTime ou même Windows Live Messenger.

Et justement, PDTC intègre un constructeur d’URI qui va vous permettre de jouer plus facilement avec toutes ces ressources. En accédant à la page dédiée, vous allez ainsi tomber nez à nez avec un assistant qui vous prendra par la main et qui vous donnera la possibilité de construire vos URI en quelques clics. Beaucoup de choses sont d’ailleurs possibles :

  • Envoyer un message électronique.
  • Envoyer un SMS.
  • Faire appeler un numéro.
  • Rejoindre un salon de discussion IRC.
  • S’inscrire à un flux RSS.
  • Lancer un appel FaceTime.
  • Faire une action sur Skype.
  • Faire une action sur Google Talk.
  • Faire une action sur Windows Live Messenger.
  • Faire une action sur Yahoo Messenger.
  • Faire une action sur AIM.
  • Rediriger sur l’AppStore.
  • Rediriger sur l’iTunes Music Store.
  • Rediriger sur l’Android Market.
  • Rediriger sur le Windows Phone Marketplace.
  • Lancer Google Maps sur un lieu précis.
  • Lancer une vidéo YouTube.

Bien évidemment, cette liste risque de s’étoffer au fur et à mesure mais on peut tout de même remarquer que la liste est plutôt conséquente. Une fois l’URI de votre choix sélectionnée, il suffira ensuite de répondre aux différentes questions demandées pour générer son lien. Cet assistant est d’ailleurs très bien conçu et il pourra donc parfaitement être utilisé par des néophytes.

PDTC : le raccourcisseur d'URL intelligent... et complet !

Et après ?

Cette nouvelle version de PDTC est vraiment une très bonne surprise. En revanche, il lui manque tout de même deux ou trois petites choses. Oui enfin il lui manque surtout une chose : une extension ou un bookmarklet pour accéder aux fonctionnalités de l’outil directement depuis son navigateur et sans avoir à se rendre sur le service. Là, ce serait tout simplement un sans faute et, en ce qui me concerne, je n’attends vraiment que ça pour lâcher définitivement Bit.ly. Remarquez, j’ai peut-être aussi mal cherché, hein…

Et en même temps, réunir autant de fonctionnalités dans une extension ou dans un bookmarklet, c’est peut-être un peu mission impossible.

Note : En fait, il existe effectivement un bookmarklet et le lien se trouve dans le pied de page. Merci à Miles pour l’info !

Sources : 1, 2



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Créer des ebooks avec la Wikipédia

    Créer des ebooks avec la Wikipédia

    L’édition anglaise de la Wikipédia vient tout juste de déployer une nouvelle fonctionnalité qui risque fort de séduire tous les adeptes des livres numériques. Et pas qu’un peu si vous voulez mon avis, puisqu’il s’agit d’un outil qui va tout simplement vous permettre de créer vos propres ebooks à partir de n’importe quelle page de l’encyclopédie en ligne ! Comme ça, en quelques clics et sans aucune limitation en terme de nombre de pages ou autre. En gros, donc, grâce à cette fonction, vous allez pouvoir créer des livres numériques thématiques et que vous pourrez…

  • Instagram : une nouvelle version sur le web

    Instagram : une nouvelle version sur le web

    Si vous passez votre vie sur Instagram et que vous en connaissez les moindres secrets, alors vous devez savoir qu’il est parfaitement possible de générer une adresse pour chaque photo que vous souhaitez partager. Une adresse qu’il est ensuite possible d’ouvrir dans n’importe quel navigateur et qui ne nécessitent donc pas l’utilisation de l’application mobile. Plutôt pratique, c’est un fait, surtout qu’une mise à jour vient de sortir et qu’elle va vous permettre de faire pas mal de choses comme de laisser un commentaire ou encore d’ajouter la photo en question à vos coups de…

  • Google URL Shortener : des statistiques plus complètes

    Google URL Shortener : des statistiques plus complètes

    Google est présent sur bien des fronts et la firme propose ainsi depuis quelques années un service spécifique permettant aux internautes de raccourcir leurs urls afin de les partager plus facilement sur les réseaux sociaux, et surtout sur Twitter. Le nom de cet outil, c’est Google URL Shortener et si nous en parlons aujourd’hui ce n’est pas pour rien puisque le géant de la recherche a récemment déployé une petite mise à jour assez sympathique et qui va vous permettre de profiter de statistiques plus détaillées. Ce n’est évidemment pas une révolution, mais c’est quand…


  • Alison

    Un bon petit outil bien que je préfère les maxyliens crée par le site http://www.maxy.fr/, avec des statistiques en détail sur les visiteurs…

  • http://www.zykut.com Flug

    Autre petit site rigolo pour les shortlinks de site : http://past.is/

  • Pingback: Outils en ligne | Pearltrees

  • mikou

    il y a aussi iky.fr, un raccourcisseur solidaire qui offre de la visibilité à une association, si on le souhaite, ça ne coûte rien et ça aide !

  • Pingback: Créer son propre réducteur d'url avec Yourls

  • lesparrains

    Bon je fais de la pub pour mon petit service développé en 15 jours : ift.tl ou if this then link (.com)

    Le but est de ne proposer qu’un seul lien d’application (raccourci + qrcode) pour tous les appstores. Le service reconnait l’OS : si c’est iOS, renvoit vers le lien Appstore, si Android vers Google Play, blackberry, kindle, nokia etc…

    Pratique pour parler d’une appli sur twitter, ça ne fait qu’un seul lien !

    si ça peut intéresser certains (créateurs d’applis ou blogueurs…), c’est gratuit :)

    => http://ift.tl

  • Pingback: mailbox yellow

  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -