Personne n’a réussi à résoudre cette énigme imaginée par le GCHQ

Le GCHQ a trouvé une drôle de manière de fêter la nouvelle année. Et encore, ce n’est rien de le dire car il a imaginé une drôle d’énigme reposant sur cinq étapes totalement différentes les unes des autres. Plus de 600 000 personnes ont tenté leur chance, sans succès. En dehors de ses concepteurs, personne n’est parvenu à la résoudre et vous allez très vite comprendre pourquoi.

Si ces quatre lettres ne vous disent rien, alors sachez que la GCHQ est en réalité une agence anglaise chargée de tout ce qui touche aux renseignements électroniques.

Enigme Impossible

L’agence du renseignement anglais a profité de la nouvelle année pour proposer une drôle d’énigme aux internautes du monde entier.

En d’autres termes, il s’agit de l’équivalent anglais de la NSA et elle participe d’ailleurs activement au programme Echelon avec la CSTC, l’ASD et la GCSB.

La drôle d’énigme du GCHQ

L’agence compte plusieurs divisions et une d’entre elles se charge de tout ce qui touche aux mathématiques, à la cryptanalyse et aux systèmes informatiques. Elle compte de nombreux experts du chiffrement et cette fameuse énigme a justement été conçue par ses meilleurs agents.

A la base, elle a été envoyée sous la forme d’une simple carte de voeux signée de la main du directeur du GCHQ mais elle a très vite commencé à faire parler d’elle lorsqu’elle s’est retrouvée en ligne.

Comme indiqué un peu plus haut, plus de 600 000 personnes ont tenté de la résoudre, mais personne n’est parvenu à ses fins. En réalité, seules 30 000 personnes ont atteint la cinquième étape mais elles n’ont pas réussi à venir à bout de la dernière épreuve.

La première étape se présentait sous la forme d’une simple grille constituée d’une centaine de case différentes. En utilisant les indications placées en haut et sur la gauche, les participants devaient reconstituer un QR Code en noircissant certaines cases.

Un QR Code et des questionnaires

A partir de là, il leur suffisait de le scanner avec leur téléphone portable pour atteindre la seconde étape.

Cette dernière était assez particulière elle aussi car elle se présentait sous la forme d’un quiz composé de plusieurs hashtags.

La troisième, elle, ressemblait à un simple questionnaire composé de quatre questions. Les réponses devaient ensuite être utilisées pour former une URL et passer ainsi à l’étape 4 qui proposait un peu la même chose.

Mais la cinquième étape était la pire, car elle se contentait de faire apparaître quelques pictogrammes sans aucune instruction. Personne n’a compris ce qu’il fallait en faire et c’est précisément pour cette raison que l’énigme est restée inviolée.

Si vous voulez en voir plus, alors cliquez ici pour la seconde étape, ou ici pour la troisième et pour la quatrième.

Mots-clés funinsolite