Clicky

« Petits flirts entre amis » : la publicité est interdite !

Pour ceux qui n’ont pas du tout suivi l’affaire (mais vous étiez où ces dernières semaines ?), « Petits flirts entre amis » est un jeu qui s’adresse averti et qui n’a finalement qu’un seul objectif : vous inciter à partouzer entre amis. Autant dire que ce titre a fait le buzz, d’autant plus qu’il n’est interdit qu’aux enfants de moins de 12 ans. Oui, et justement, vous serez peut-être intéressé d’apprendre que sa publicité a été interdite. Même que cela n’a absolument aucun rapport avec le caractère sexuel du jeu…

Le principe de « Petits flirts entre amis » est relativement simple. Il s’agit de rapprocher les différents convives en leur proposant d’accomplir toute une série de défis. Parfois, il sera simplement question de mettre des petites fessées à la copine de son meilleur ami, à d’autres moments il faudra faire tomber son pantalon sur les chevilles devant toute la troupe hilarde, et tout ça dans une ambiance qui se veut bon enfant. Le postulat de départ, finalement, c’est de penser que chaque personne ne rêve que d’une chose : sauter ses amis.

Et à la rigueur, pourquoi pas ? La partouze a toujours existé, on en clamait même les vertus sous l’Empire Romain et chacun est de toute manière libre de faire ce qui lui plaît tant qu’il ne l’impose pas aux autres. Non, « Petits flits entre amis » n’a rien de particulièrement choquant, si ce n’est sa classification. Car en effet, depuis quelques années maintenant, un système de classification a été mis en place afin de protéger les mineurs. Son principe est simple, il s’agit tout simplement de mentionner sur la boîte du jeu l’âge minimum du joueur. Comme ça, d’un coup d’oeil, les parents qui n’y connaissent rien peuvent savoir si un titre convient à leur enfant. Pratique.

Or, d’après le PEGI (l’organisme qui attribue cette fameuse classification), l’âge minimum requis pour jouer à « Petits flirts entre amis » est de… 12 ans. Cela ne vous choque pas ? Et bien il faut savoir que l’âge requis pour jouer à un jeu de stratégie comme Starcraft 2 est de 16 ans. Qu’est ce qu’on peut en déduire ? Tout simplement que nos enfants ont le droit de pratiquer l’échangisme, mais pas de conduire des troupes dans une guerre fictive.

Le plus drôle, c’est que ce n’est pas pour cette raison que la publicité de « Petits flirts entre amis » a été supprimée. Non, en fait, toujours d’après le PEGI, le spot a été supprimé pour publicité mensongère. Hum… Vous n’y comprenez rien ? Et bien moi non plus mais il serait possible que le titre soit finalement beaucoup moins coquin qu’on pouvait le penser. Bien sûr, si c’est le cas, alors cela signifierait tout simplement que « Petits flirts entre amis » n’est rien d’autre qu’un gros coup marketing.

Et en même temps, cela n’aurait rien d’étonnant.



Mots-clés jeuxnintendowii

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.