PewDiePie : un fan a déployé un ransomware sur la toile pour soutenir le YouTubeur

Décidément, les fans de PewDiePie ne reculent devant rien pour que leur idole obtienne toujours et encore plus d’abonnés sur YouTube.

L’initiative d’un des fans de Felix Arvid Ulf Kjellberg, le jeune YouTubeur de 29 ans d’origine suédoise qui porte le pseudonyme de PewDiePie, sort pour le moins des sentiers battus. Il a en effet décidé de faire chanter les internautes, par le biais d’un ransomware, afin qu’ils soutiennent le YouTubeur et s’abonnent à sa chaîne.

Facepalm

Crédits Pixabay

Les victimes de cette démarche ont ainsi vu l’accès à leur disque dur être bloqué, le message qui apparaît sur l’écran les informe qu’une clé de décryptage sera partagée si le compte YouTube de PewDiePie atteint les 100 millions d’abonnés.

Les ransomwares, un outil de chantage très efficace

D’habitude, les ransomwares sont utilisés par les pirates informatiques afin de récolter de l’argent auprès de victimes. Pour accéder de nouveau aux données et fichiers que les malfrats ont bloqués ou encryptés, les victimes doivent payer une rançon, d’où le nom qu’on donne à ce type d’attaque.

Sous différentes formes, les plus célèbres d’entre eux ont infecté des milliers voire des centaines de milliers d’ordinateurs de par le monde. On peut citer par exemple NotPetya, WannaCry ou encore Locky, avec des objectifs ciblés, les grandes entreprises et les administrations dans la majorité des cas.

En 2017, les ransomwares ont permis aux pirates de récolter environ 2 milliards de dollars, ce qui fait de ce business criminel une activité prisée par les hackers. Mais il semble que la vocation obscure des attaques de ce genre soit maintenant orientée vers un nouveau type de cibles.

Un ransomware pour soutenir PewDiePie

Le YouTubeur est déjà très célèbre si l’on regarde le nombre d’abonnés qu’il a sur sa chaîne, avec plus de 91.334.000 fans. Mais les auteurs des attaques veulent aller plus loin afin que leur idole atteigne et dépasse la barre des 100 millions d’abonnés.

Cette condition est par ailleurs assortie d’un autre chantage : si toutefois le cap est passé en termes de nombre d’abonnés, la clé de décryptage ne sera pas partagée si le nombre d’abonnés de la chaîne indienne concurrente T-Series surpasse celui de PewDiePie.

Vous serez ravis d’apprendre qu’une clé de décryptage a finalement été révélée par un des créateurs du ransomware et a été partagée. Une entreprise de sécurité a également travaillé sur le sujet et a trouvé une solution pour résoudre le problème. Il faudra donc que PewDiePie attende encore un peu avant d’avoir ses 100 millions d’abonnés.