PGW 2017 : Les principales annonces de la conférence Sony

Attendue de pied ferme par de nombreux passionnés de jeu vidéo en France, la Paris Games Week aura été précédée, hier, d’une conférence de presse organisée par Sony. Le constructeur nippon en a profité pour nous tenir au jus en ce qui concerne les prochains titres à venir sur PlayStation 4, mais aussi pour nous faire part d’une toute nouvelle licence que personne – ou presque – n’avait vue venir.

Entre teasers mémorables et agréables surprises, la dernière conférence PlayStation aura marqué les esprits en cette soirée d’automne (bien plus que celle tenue en juin à l’occasion de l’E3, diront les mauvaises langues). L’occasion ou jamais de faire le point sur les annonces les plus marquantes…

playstation-sony-conf-pgw

Sony a tenu, hier, en amont de la Paris Games Week, une conférence de presse. L’occasion pour le constructeur de donner des nouvelles de ses prochains titres.

Quoi de mieux pour se mettre dans le bain que de parler de The Last of Us Part 2 ? Le titre de Naughty Dog a fait une apparition remarquée hier, au travers d’un trailer de presque 5 minutes. Si aucun personnage connu n’est en vue, on en apprend beaucoup sur l’univers de ce nouvel opus, décidément toujours aussi sombre. La vidéo proposée est ainsi d’une rare violence, témoignant par la même occasion d’une expérience viscérale à venir sur PS4, peut-être à l’horizon 2019

Japon et Réalité Virtuelle à l’honneur lors de l’événement parisien

Outre The Last of Us Part 2 et la présentation de nouvelles séquences vidéos pour God of War et Detroit : Become Human – tous deux attendus pour 2018 – Sony semble avoir voulu mettre à l’honneur le Japon et la Réalité Virtuelle lors de sa conférence.

Après avoir présenté une belle bande-annonce de la version PS4 de Shadow of the Colossus, le titre star de la PlayStation 2 lancé en 2005, le constructeur a fait parler la poudre en dévoilant en exclusivité une toute nouvelle licence.

Développé par le studio américain Sucker Punch (essentiellement connu pour être à l’origine de la série des Infamous), Ghost of Tsushima se pose comme un jeu en monde ouvert nous plaçant dans la peau d’un samouraï lors des invasions mongoles de 1274. Si l’on ignore tout ou presque du titre, on sait qu’il s’agira d’un jeu d’action. Aucune date de lancement n’a pour l’heure été annoncée.

Au-delà de cette excellente surprise, la VR a su faire une entrée remarquée grâce à deux trailers, le premier pour Stifled (un titre minimaliste qui débarque aujourd’hui sur le PlayStation Store) et le second pour Blood & Truth, qui pourrait devenir la nouvelle coqueluche des possesseurs de PSVR.

Très proche de la démonstration technique The Heist proposée l’année dernière (mais probablement plus abouti), le soft se présente comme un jeu d’infiltration et de tir nous permettant d’incarner un braqueur.

Mots-clés playstationsony