LG aurait aussi une phablette en préparation

LG est resté pendant longtemps à la traine face aux autres constructeurs du marché mais le lancement du Nexus 4 aura permis à la firme de commencer à rattraper son retard. Un retard complètement oublié avec le lancement de l’excellent LG G2 (testé ici par mes soins), bien sûr. Si l’on en croit Android SaS, ce dernier ne serait d’ailleurs que le premier d’une longue série de terminaux à la fois hype et très branchés. Mieux, LG serait même en train de travailler sur une nouvelle phablette d’un gabarit similaire à celui du Xperia ZU, une phablette qui atteindrait ainsi les 6.4 pouces ! Pas mal, et si vous voulez en savoir un peu plus à son sujet, vous êtes au bon endroit.

Toute rumeur est à prendre avec une extrême prudence et encore plus lorsqu’elle ne s’accompagne d’aucune preuve tangible, ce qui est précisément le cas ici. Rien ne dit que cette nouvelle phablette conçue par LG verra vraiment le jour, si même que les spécifications qui suivent sont bien les siennes. La pincette à rumeurs est donc de mise, et il vaudra mieux de ne pas sabrer tout de suite le champagne.

Phablette LG

La prochaine phablette de LG ressemblera t’elle au G2 ?

Selon les sources du site cité un peu plus haut, LG serait en train de concevoir un nouveau terminal qui viendrait se positionner sur le segment des phablettes. Il embarquerait un écran de 6.4 pouces capable d’afficher une définition de type Full HD 1080p (1920×1080), pour un gabarit similaire à celui du Xperia ZU de Sony, avec une densité de pixels un peu plus élevée (418 ppp). Ses entrailles, elles, seraient animées par un processeur Qualcomm Snapdragon 800 épaulé par un GPU Adreno 330 et par… 3 Go de mémoire vive. Les autres caractéristiques ne sont pas connues, on sait juste que ce dispositif aurait également droit à un capteur de 8 mégapixels et qu’il tournerait sous Android 4.4 « KitKat ».

Sur le papier, en tout cas, c’est plutôt prometteur. Sur la question du design, cette phablette devrait se rapprocher pas mal d’un G2 et il est même possible qu’elle embarque elle aussi des boutons à l’arrière de sa coque. Ce qui est sûr, en tout cas, c’est que LG a désormais une carte à jouer. Après le Nexus 4 et le G2, le capital sympathie de la firme n’a jamais été aussi haut et il suffirait d’un nouveau succès, et donc d’un nouveau terminal bien pensé, pour confirmer l’essai et pour marquer les esprits.

On croise les doigts.

Mots-clés lgrumeurs