Phil Spencer de Microsoft réagit à la présentation de Stadia

Le streaming vidéoludique semble représenter l’avenir du milieu. Les jeux vidéo passeront inévitablement par cette case, comme la musique (Spotify, Deezer) ou le cinéma (Netflix, Amazon Prime). Une étape importante que semble avoir compris Microsoft qui lancera prochainement les phases de test de son Project xCloud permettant d’accéder en streaming à un catalogue complet de jeux vidéo. Mais c’est Google qui a frappé un grand coup cette nuit en présentant sa plate-forme Stadia. Une présentation qui n’a pas échappé à Phil Spencer, dirigeant de la branche gaming de Microsoft.

C’est dans un mail interne déniché par Thurrott que l’homme explique son envie de proposer un contenu important au prochain E3 pour répondre à Stadia.

Crédits Pixabay

Phil Spencer compte sur de nombreux éléments comme l’expérience de Microsoft, la communauté ou encore les développeurs pour tirer son épingle du jeu.

Phil Spencer compte sur l’E3 pour surprendre les joueurs qui attendent le Project xCloud

Le Project xCloud a été lancé par Microsoft il y a déjà deux ans. Un projet sur lequel compte énormément la firme qui brille par sa XBox et veut répondre efficacement au Stadia de Google. Pour cela, Phil Spencer a tenu à motiver les troupes dans un mail interne dévoilé par Thurrott.

L’homme explique que Microsoft peut compter sur de nombreux éléments pour frapper un grand coup lors du prochain E3 – où sera d’ailleurs absent Sony.

Google a mis le paquet aujourd’hui, mais nous avons encore du temps avant l’E3 où nous mettrons également le paquet. Nous devons rester en mouvement et bâtir en plaçant nos clients au centre. Nous avons du contenu, une communauté, une équipe dédiée au cloud et une stratégie. Tout dépendra de l’exécution.

Phil Spencer profite tout de même du mail pour féliciter Google et les nombreuses fonctions proposées par Stadia.

Il n’y a pas eu de grosse surprise pendant cette annonce, même si j’ai été impressionné par leur exploitation de YouTube, la proposition de Google Assistant et la nouvelle manette en WiFi.

Autant dire que dans les mois à venir, la guerre du streaming vidéoludique risque d’être importante. De nombreux acteurs vont rejoindre la bataille, comme NVidia…