Philadelphie : L’explosion d’une raffinerie a été détectée par les satellites météorologiques

Le matin du 21 juin dernier, à 4 h 22, heure locale, une importante explosion s’est produite dans la raffinerie de Philadelphia Energy Solutions.

Étant donné son intensité, un satellite météorologique a pu détecter l’événement en utilisant l’imagerie infrarouge, selon la déclaration d’un responsable au sein du NWS ou National Weather Service de Key West.

Incendie

Crédits Pixabay

Philadelphia Energy Solutions  traite environ 335 000 barils de pétrole brut par jour, ce qui fait de cette entreprise l’une des plus grandes usines de raffinage des États-Unis.

D’après les informations, cinq personnes ont été blessées durant l’incident. Elles ne souffrent cependant que de blessures mineures.

Quelle était la cause de l’explosion ?

CBS News a déclaré que l’origine de l’explosion a été un important incendie qui aurait brûlé l’usine. Trois explosions se sont ensuite succédé, créant une boule de feu géante. D’après les responsables de la raffinerie, l’incendie aurait été provoqué par le propane, un sous-produit obtenu lors de la décomposition des hydrocarbures du pétrole en gaz ou en mazout.

William Churchill, météorologue au sein du NWS, a annoncé que les images de l’incendie ont été enregistrées à partir du GOES ou Geostationary Operational Environmental Satellite qui est sous la supervision du National Oceanic and Atmospheric Administration ou NOAA. Selon ses dires, ce système est souvent utilisé pour les prévisions météorologiques.

Des cas d’explosion souvent repérés par les satellites

Bien que ce ne soit pas très connu, les satellites peuvent repérer les  explosions. Récemment, un météore qui s’est désintégré au-dessus de la mer de Béring a été détecté par le satellite Terra de la NASA. On estime la force de l’impact équivalant à environ 173 kilotonnes de TNT.

Les explosions naturelles comme les activités volcaniques peuvent également être capturées par l’imagerie par satellite. En 2017 par exemple, le satellite Suomi NPP a pu prendre des photos du volcan en éruption Etna en Italie. En novembre 2018, lors de l’incendie qui a dévasté de vastes surfaces forestières en Californie, les satellites ont aussi pu suivre l’évolution de celui-ci à travers la fumée et la brume grâce à des instruments infrarouges.

On peut ainsi dire que les satellites sont d’une grande aide pour détecter et suivre l’évolution des événements catastrophiques impliquant des incendies et des explosions.

Mots-clés Explosionincendie