Clicky

Sony a3500 : des photos, et les spécifications techniques en prime

Sony est très présent sur le secteur de la mobilité, certes, mais également sur celui de la photographie numérique. La firme nippone devrait d’ailleurs bientôt présenter un nouveau boitier pensé pour les amateurs, un boitier qui se positionnera sur l’entrée de gamme et qui n’est autre que le Sony a3500. Intéressés ? C’est votre jour de chance car Sony Alpha Rumors est parvenu à décrocher le gros lot en mettant la main sur les premières photos de la bête, et sur l’intégralité de sa fiche technique. Tout est expliqué un peu plus bas dans l’article.

Son prédécesseur, et donc le Sony a3000, a été présenté en août dernier, à la fin des vacances d’été. Il avait fait couler beaucoup d’encre à l’époque et c’est assez normal car si ce dernier ressemblait beaucoup à un réflex, il se positionnait en réalité plutôt sur le secteur des hybrides numériques. Dingue, non ? Certes, et il en ira évidemment de même pour le a3500.

Sony a3500 : image 1

Voilà à quoi ressemblera le Sony a3500.

Un a3500 qui ressemblera en tout point au modèle précédent. Même ligne, même ergonomie, il faudra se pencher sur sa fiche technique pour trouver quelques différences.

Le Sony a3500 aura ainsi droit à un capteur APS-C HD de 20,1 millions de pixels. Il embarquera un port pour cartes Memory Stick (PRO Duo, PRO-HG Duo, XC-HG Duo) et un autre pour les cartes SD/SDHC/SDXC. Sa sensibilité sera comprise entre 100 et 16 000 ISO. Nous aurons droit aux modes PSAM habituels, mais aussi à tous les effets auxquels Sony nous a habitués. Le tout avec une vitesse d’obturation située entre 1/4000 et 30 secondes.

La vidéo pourra se faire au travers de l’écran TFT de 3 pouces embarqué, un écran qui offrira une définition en 230k points. Il faudra aussi compter avec un viseur électronique offrant une couverture de 100%. Niveau autonomie, on parle de 470 photos en moyenne (norme CIPA). Compact (128 x 90,9 x 84,5 mm), l’a3500 n’excèdera pas les 353 grammes sans objectif, et sans carte mémoire. Si vous voulez en savoir plus à son sujet, c’est par ici que ça se passe.