Pi.pe, un service pour transférer facilement ses fichiers d’un service web à un autre

Les services web axés sur le stockage de fichiers ne manquent pas. C’est formidable mais tout n’est cependant pas rose pour autant. Et le gros problème, finalement, c’est que nous avons très souvent tendance à nous disperser et à envoyer nos documents, nos photos et tout notre bazar numérique aux quatre coins du web. Or justement, si vous ressentez le besoin de vous organiser et si vous avez envie de faire un peu de ménage dans vos différents coffres-forts virtuels, alors Pi.pe devrait retenir votre attention. Grâce à cet outil, vous allez effectivement pouvoir transférer très facilement vos fichiers d’une plateforme à une autre, et sans aucune connaissance technique.

La première chose à faire, lorsqu’on arrive sur le page d’accueil de Pi.pe, c’est de nous identifier. Pour se faire, nous pourrons utiliser notre compte Google, notre compte Facebook, notre compte Mozilla Persona ou notre compte Yahoo. Une fois que c’est fait, l’assistant va démarrer et nous allons pouvoir passer aux choses sérieuses.

Pi.pe, pour transférer facilement ses fichiers

Pi.pe est un chouette service permettant de transférer ses fichiers d’une plateforme web à une autre.

Cet assistant se décompose en cinq étapes bien distinctes :

  • Première étape – Choix de la source : Durant cette étape, nous allons devoir paramétrer le service, ou la plateforme, regroupant les fichiers que nous souhaitons transférer ailleurs. Le choix ne manque pas, Pi.pe supporte une quinzaine de services parmi lesquels on peut citer 500px, Facebook, Flickr, Google Drive, Instagram, Picasa ou encore MySpace. Vous l’aurez compris, Dropbox manque malheureusement à l’appel et c’est bien dommage. Quoi qu’il en soit, pour configurer la source, il vous suffira de cliquer sur sa vignette, le service vous demandera ensuite de vous y connecter à l’aide de votre compte.
  • Seconde étape – Les Fichiers : Après nous être connecté à notre compte, Pi.pe va aller interroger le service associé pour nous renvoyer la liste de tous les fichiers qui s’y trouvent. Dans le cas de Flickr ou de Picasa, nous verrons ainsi apparaître la liste de tous nos albums. Nous devrons alors cliquer sur les contenus de notre choix pour les sélectionner.
  • Troisième étape – Le Détail : Cette fois, nous n’aurons rien à faire. L’objectif de cette étape, c’est tout bonnement de faire le résumé de tous les éléments que nous nous apprêtons à transférer. Il sera ainsi possible de connaître le nombre de répertoires et de fichiers concernés par l’opération.
  • Quatrième étape – Destination : Là, nous allons être amenés à sélectionner le service qui recevra nos précieux fichiers. La méthode à suivre est exactement la même que pour la première étape, mais il faut signaler que Pi.pe supportera cette fois un peu plus de plateformes et notamment Dropbox, Amazon S3, Box ou même YouTube.
  • Cinquième étape – Le Résumé : Tout comme la troisième étape, il s’agit de nouveau d’une étape intermédiaire qui n’a qu’un seul objectif, à savoir afficher un résumé de l’opération. Une étape qui vous permettra de vérifier que tout est correctement configuré. Après avoir cliqué sur le bouton de validation, le transfert débutera et vous n’aurez plus qu’à attendre que la procédure se termine.

Voilà pour les grandes lignes. C’est certain, Pi.pe n’est pas le premier service à proposer ce genre de fonctionnalités, mais il le fait quand même assez bien et il devrait ainsi intéresser tous ceux qui souhaitent réunir leurs fichiers à un seul et même endroit. Et mine de rien, c’est quand même très pratique de ne pas avoir besoin de le faire à la main.

Merci à K0en pour l’info.

Via



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Twitter : l'archivage des tweets dispo avant la fin de l'année ?

    Twitter : l’archivage des tweets dispo avant la fin de l’année ?

    Dick Costolo l’avait déjà fait mais il vient de remettre le couvert en promettant l’arrivée de l’archivage des tweets sur Twitter avant la fin de l’année ! Soit, si ma perception du temps est juste, pour dans un mois. Intéressant, surtout quand on sait que ce sont près de 15.000 messages qui sont publiés à chaque seconde sur la plateforme. Ce qui fait quand même 54 millions de tweets par heure, 1,2 milliard de tweets par jour, 9 milliards de tweets par semaine et donc un peu plus de 272 milliards de tweets par mois…

  • Backstitch : un iGoogle-like pour les nostalgiques

    Backstitch : un iGoogle-like pour les nostalgiques

    C’est durant l’été que la terrible nouvelle est tombée : Google va mettre un terme à iGoogle. Dès l’année prochaine, donc, le service va tirer sa révérence, laissant sur le carreau des millions d’internautes. Horrible, évidemment, mais sachez cependant qu’il existe des alternatives. On pourra notamment penser à Netvibes mais pas seulement puisqu’un nouveau venu semble bien décidé à se tailler une part du gâteau. Un nouveau venu qui s’appelle Backstitch et qui va donc vous permettre de créer votre propre portail d’actualités, le tout en quelques clics et sans avoir besoin de trop vous…

  • YouTube va bientôt proposer 57.000 vidéos de l'INA

    YouTube va bientôt proposer 57.000 vidéos de l’INA

    Tiens, voilà une nouvelle qui ne manquera pas d’intéresser tous les étudiants en audiovisuel ou, plus globalement, toutes les personnes passionnées par l’histoire de la télévision. YouTube et l’Institut national de l’audiovisuel (INA pour les intimes) ont en effet signé un partenariat et ce ne sont pas moins de 57.000 vidéos historiques qui seront prochainement ajoutés au contenu de YouTube. Une vraie mine d’or qui va donc nous permettre de revivre certains moments clés de notre histoire. Et pourtant, quand on sait à quel point les rapports entre YouTube et l’INA ont été tendus par…


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -