Pinterest mise sur la gastronomie communautaire

Pinterest, c’est un peu le service qui décolle en ce moment. Avec une progression de 1000% en un an (source), c’est même l’un des outils communautaires qui se porte le mieux pour le moment et on peut même aller jusqu’à parler de raz-de-marée numérique. Mais voilà, ce n’est pas parce qu’on est à la mode qu’il faut se la couler douce et c’est justement pour cette raison que Pinterest a décidé de racheter Punchfork, un service spécialisé sur le secteur de la gastronomie communautaire. Et ce qu’on peut en déduire, c’est que les recettes de cuisine vont très prochainement débarquer sur la célèbre plateforme.

Lancé en janvier 2011, Punchfork présente de nombreuses similitudes avec Pinterest. Doté d’une interface excessivement proche, le service propose ainsi aux internautes de partager facilement leurs meilleures recettes de cuisine avec les internautes, le tout au travers d’encarts très visuels et particulièrement soignés. Bien qu’on ne connaisse pas les statistiques précises du service, il semblerait tout-de-même que ce dernier soit très bien implanté sur le secteur et c’est sans doute ce qui a attiré l’attention des responsables de Pinterest.

Pinterest mise sur la gastronomie communautaire

Pinterest vient de racheter Punchfork et va donc goûter aux joies de la gastronomie communautaire.

C’est donc une page qui se tourne pour Punchfork puisque le service va finalement être absorbé par Pinterest. En d’autres termes, il devrait très prochainement fermer ses portes et on sait d’ailleurs grâce au billet publié sur le blog officiel de la plateforme que toute l’équipe de la société va rejoindre celle de Pinterest. Plus concrètement, ce dernier devrait donc très rapidement lever le voile sur de nouvelles fonctionnalités qui mettront la gastronomie à l’honneur et qui devraient en plus lui permettre de toucher un tout nouveau public.

Après, ce que j’aimerais savoir, c’est comment va réagir la communauté qui s’était fédérée autour de Punchfork et, surtout, si leur contenu sera récupéré ou non. Parce que bon, passer des semaines à remplir des fiches pour les partager plus facilement avec sa communauté et voir ensuite tout disparaître dans les tréfonds du web, c’est quand même pas spécialement chouette, hein.

Merci à Luc pour l’info.



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Me.ga sera suspendu par le Gabon

    Me.ga sera suspendu par le Gabon

    Ce qui devait arriver… arriva ! Au début du mois, Kim Dotcom a effectivement levé le voile sur le nom, et sur le domaine, du prochain Megaupload, soit de Me.ga. Un domaine court, percutant et qui a en réalité été acheté au Gabon auprès d’une filiale de Vivendi. Amusant, en effet, mais la suite de l’histoire l’est moins puisque le Ministre de la Communication et de l’Economie Numérique du Gabon a décidé de suspendre le nom de domaine. Pourquoi ? Tout simplement pour défendre la propriété intellectuelle. Le plus drôle, dans l’histoire, c’est que Me.ga…

  • Rdio sera bientôt disponible dans toute l'Europe... et donc aussi en France

    Rdio sera bientôt disponible dans toute l’Europe… et donc aussi en France

    Tout comme les solutions de stockage dans le « cloud », les services d’écoute musicale en streaming sont plutôt nombreux sur le web. On pourra citer Spotify, Deezer, Grooveshark ou encore Soundcloud mais ce ne sont évidemment pas les seuls et il y en a d’ailleurs un autre qui rencontre un grand succès chez nos amis américains : Rdio. Et si nous parlons de ce dernier, ce n’est absolument pas un hasard puisqu’il pourrait débarquer très prochainement dans tous les pays d’Europe et donc aussi chez nous. Ce qui veut donc dire que tous les acteurs présents…

  • Orange passe au "cloud"

    Orange passe au « cloud »

    Il s’est passé beaucoup de choses ce matin lors de la conférence Orange. Si l’opérateur a profité de l’évènement pour présenter sa nouvelle Livebox et son outil de messagerie instantanée, l’opérateur a également dévoilé son offre de stockage dans le « cloud », ou dans les nuages si vous préférez. Une offre particulièrement intéressante et qui devrait sans doute faire plaisir à tous ceux qui disposent d’un abonnement chez lui, d’autant plus qu’ils pourront profiter de 50 Go d’espace de stockage sur ses serveurs, le tout sans lui verser le moindre euros. Forcément, on ne pouvait décemment…


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -