Clicky

iCloud n’avait rien à voir dans l’histoire des photos dénudées de Kirsten Dunst, Jennifer Lawrence et les autres

Jennifer Lawrence, Kate Upson, Kirsten Dunst et beaucoup d’autres stars américaines se sont retrouvées dans une situation très délicate en 2014 lorsque des photos personnelles – et dénudées – ont commencé à surgir sur les réseaux sociaux. L’affaire avait fait beaucoup de bruit à l’époque mais le pirate responsable de la fuite a fini par être arrêté et il vient tout juste de passer aux aveux.

Je ne sais si vous vous en souvenez mais ce piratage avait fait la une de tous les médias à l’époque et l’affaire avait même été relayée par les plus grandes chaînes de télévision américaines.

CelebGate

Le « celebgate » avait fait de nombreuses victimes en 2014.

Il faut dire qu’il y avait de quoi car cette fuite massive avait fait une dizaine de victimes différentes.

Ces photos dénudées sont toujours en ligne sur de nombreux sites

Des victimes très en vogue, telles que Jennifer Lawrence, Mary Elizabeth Winstead, Kate Upston ou même Kirsten Dunst. Le pire, dans l’histoire, c’est que ces photos avaient fait le tour de tous les réseaux sociaux et certaines d’entre elles sont encore en ligne à l’heure actuelle, sur certains sites peu recommandables.

Apple avait été vivement critiqué suite à cette fuite. Beaucoup d’experts pensaient effectivement que le pirate avait hacké les serveurs d’iCloud pour mettre la main sur ces images.

Une enquête a immédiatement été ouverte et les autorités ont fini par mettre la main sur l’homme responsable de la divulgation de ces images, un américain du nom Ryan Collins.

Il a fini par passer aux aveux et il a profité de l’occasion pour expliquer en détails la méthode utilisée pour parvenir à ses fins.

Une belle campagne de phishing, tout simplement

Contrairement à ce qui avait été suggéré en 2014, notre pirate n’a pas attaqué les serveurs d’iCloud et il n’a pas non plus hacké un quelconque réseau informatique. En réalité, il a utilisé une autre arme très en vogue depuis quelques années : le phishing.

Il a ainsi commencé par créé des dizaines d’adresses emails frauduleuses avant de bombarder des dizaines de stars de messages leur demandant de réinitialiser leur compte. La plupart d’entre elles sont tombés dans le panneau et c’est ainsi que le pirate a pu récupérer leurs identifiants.

Ensuite, eh bien il s’est connecté sur leur compte et il a fouiné dans leurs mails pour mettre la main sur ces fameuses photos, avant de les partager sur la toile. En tout et d’après le département de la justice, Collins aurait récupéré les accès d’une centaine de comptes entre novembre 2012 et septembre 2014.

Et maintenant ? Il risque 5 ans de prison pour ses actes. Il a d’ailleurs reconnu les faits avant de plaider coupable. Apple, de son côté, peut souffler un grand coup puisque les aveux du pirate ont innocenté iCloud.

Après, bien sûr, ce n’est pas non plus une série pour envoyer vos sexties sur les serveurs de la Pomme Croquée, hein.

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.