Clicky

Planet Nine : la NASA semble croire en son existence

La NASA a publié au début de la semaine dernière un article entièrement consacré à la fameuse Planet Nine. Pour l’agence spatiale américaine, l’existence d’une neuvième planète semble ne faire aucun doute.

Comme chacun le sait, ou devrait le savoir, le système solaire compte à l’heure actuelle huit planètes différentes. Mercure est la plus proche de notre étoile et elle est suivie par Vénus, la Terre et Mars. Jupiter arrive ensuite, suivie de près par Saturne, Uranus et Neptune.

Planet Nine

Pluton a pendant longtemps été considérée comme une planète à part entière avant d’être reléguée par l’Union Astronomique Internationale au rang de simple planète naine.

Planet Nine, une mystérieuse planète située aux confins du système solaire

En dehors de ces huit planètes, le système solaire compte deux ceintures d’astéroïdes. La première est située entre les orbites de Mars et de Jupiter et la seconde dans sa périphérie.

La ceinture de Kuiper est extrêmement vaste et elle contient de nombreux corps différents, des corps allant de l’astéroïde simple à la planète naine.

Cette zone fascine depuis longtemps les astronomes. Michael Brown et Konstantin Batygin en font partie et ils la scrutent ainsi depuis un moment.

En 2015, en étudiant plusieurs objets transneptuniens, les deux hommes ont alors réalisé que ces derniers présentaient de nombreux points communs au niveau de leur trajectoire. Ils ont naturellement commencé par penser qu’ils se trouvaient tous sous l’influence gravitationnelle de notre étoile avant de réaliser que ce n’était pas possible compte tenu de la distance séparant tous ces objets du Soleil.

Après avoir travaillé sur plusieurs simulations, Brown et Batygin ont fini par développer une théorie intéressante, une théorie reposant sur l’existence d’une neuvième planète très massive située aux confins de notre système.

Planet Nine a fait l’objet de nombreuses études complémentaires et elle a bien évidemment fini par attirer l’attention de la NASA. L’agence a alors commencé par vérifier les résultats des deux astronomes avant de lancer une plateforme collaborative spécialement dédiée aux recherches entourant cette neuvième planète.

Une théorie logique et rationnelle

Par la suite, des astronomes espagnols ont mené une étude portant sur d’autres objets transneptuniens et ils ont alors réalisé qu’ils présentaient eux aussi de nombreuses similarités au niveau de leur trajectoire.

Mais ce n’est pas tout, car les simulations menées par les chercheurs durant ces dernières années ont également permis de faire toute la lumière sur certaines particularités propres au système solaire.

En effet, en étudiant l’orbite des huit planètes le composant, les astronomes ont découvert que ces dernières étaient toutes placées sur un plan incliné par rapport au plan solaire. L’inclinaison n’est pas très marquée, mais elle atteint tout de même les 6° par rapport à l’équateur de notre étoile et personne n’a été en mesure de trouver une explication rationnelle.

Pas avant que Planet Nine commence à faire parler d’elle, en tout cas.

En s’intéressant aux simulations réalisées par Batygin, Elizabeth Bailey a en effet calculé que Planet Nine pourrait parfaitement être à l’origine de cette inclinaison en raison de sa masse.

Compte tenu de tous ces éléments, la NASA pense donc qu’il est rationnel de penser qu’une neuvième planète se cache bien aux confins de notre système, une planète qui pourrait nous en apprendre beaucoup plus sur son histoire.

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.