Clicky

Playboy éloigne Brett Ratner de la direction d’un biopic sur Hugh Hefner

Suite aux accusations d’agressions sexuelles et de harcèlement dont il fait l’objet depuis maintenant quelques jours, Brett Ratner n’apparaît désormais plus comme un partenaire privilégié de Playboy Enterprises dans la réalisation d’un biopic sur Hugh Hefner.

Si des mises en cause dans de sordides affaires ne traduisent pas automatiquement des responsabilités avérées chez les suspects concernés, difficile cependant d’assurer une présence publique sans porter préjudice au projet que l’on porte. Parce que les doutes sont souvent contagieux.

Pour Brett Ratner, que l’on connaît notamment pour avoir réalisé la trilogie Rush Hour, Dragon rouge, X-Men : L’Affrontement Final et pas mal de clips vidéo de Mariah Carey, il va visiblement être compliqué de faire la promotion de The Libertine (un film reprenant à sa sauce l’affaire DSK) étant donné que l’homme est accusé depuis peu d’agressions sexuelles et de harcèlement.

Biopic sur Hugh Hefner : Brett Ratner avait déclaré être sur le projet en avril

Entre autres, Brett Ratner aurait imposé une fellation à la comédienne Natasha Hens­tridge, se serait masturbé dans la loge d’Olivia Munn en présence de cette dernière et vanté auprès d’elle d’avoir éjaculé sur des couvertures de magazines où elle apparaissait.

Par l’intermédiaire de son avocat, le réalisateur a rejeté ces accusations en bloc tout en ayant déclaré qu’il souhaitait se tenir à l’écart de Warner Bros. afin de ne pas causer du tort à cette société de production.

Et il n’est pas le seul à vouloir observer des distances, puisque dans un communiqué publié mercredi et rapporté par Variety, Playboy Enterprises a signifié vouloir suspendre ses activités avec la société de production de Brett Ratner : « Nous sommes profondément troublés d’apprendre les accusations contre Brett Ratner. Nous estimons que ce type de comportement est complètement inacceptable. Nous mettons en attente tout développement ultérieur de nos projets avec RatPac Entertainment jusqu’à ce que nous soyons en mesure de réexaminer la situation. »

En avril dernier, Brett Ratner avait déclaré que le projet de biopic sur Hugh Hefner, le fondateur de Playboy, était relancé, et ce dernier avait donné son accord pour que le réalisateur se charge du projet.

Reste à savoir maintenant si ce cher Hugh, décédé le 27 septembre dernier à l’âge de 91 ans, avait un autre « partenaire créatif parfait » en tête pour mettre sur pied un film sur sa vie.

Mots-clés playboy