Playboy : les couvertures recréées trente ans plus tard

Playboy n’est pas un simple magazine de charme. Il occupe en effet une place importante de notre histoire et certaines de ses Playmates occupent encore une place importante dans nos cœurs. Son éditeur a précisément demandé à certains de ses modèles les plus iconiques de recréer leur ancienne couverture, sans subterfuge. Beaucoup ont accepté.

Playboy a été fondé par Hugh Hefner dans les années 50. Fauché, l’homme avait réussi à rassembler seulement trois mille dollars pour le capital de son entreprise et huit mille dollars pour le financement du premier numéro.

Playboy

Le premier numéro est sorti le 1er décembre 1953, avec une couverture inédite présentant la sulfureuse Marilyn Monroe.

Playboy : un succès éclatant dès les premiers numéros

Le succès a été immédiat. Hefner et ses associés ont réussi à écouler plus de 50 000 exemplaires en l’espace de quelques semaines et ils ont donc pu financer le second numéro. Puis le troisième. Et ainsi de suite.

Playboy a alors commencé à attirer les célébrités. Plusieurs auteurs en vue ont en effet accepté de publier leurs nouvelles dans le mensuel. Flemming, Nabokov ou même Atwood ont ainsi signé de nombreux textes dans les mois suivants. Le magazine s’est alors retrouvé au centre de toutes les attentions et il a réussi à fidéliser un lectorat riche de plusieurs dizaines de milliers de lecteurs en l’espace de seulement quelques numéros.

Le mensuel a connu son âge d’or dans les années 70. Certains numéros se sont en effet écoulés à plus de neuf millions d’exemplaires à travers le monde. Depuis, bien sûr, beaucoup de choses ont changé et les ventes sont en déclins depuis les années 90.

Une mauvaise passe qui semble durer

Pire, en novembre 2009, Playboy s’est même retrouvé dans une situation financière extrêmement compliquée avec un déficit de huit millions de dollars sur l’année. Les années suivantes n’ont pas été plus tendres et elles ont conduit son éditeur à prendre des mesures drastiques.

En 2015, son équipe a ainsi annoncé la fin des photos de nus. Toutefois, elle est revenue en arrière au début de l’année avec le dernier numéro double.

Cherchant visiblement à jouer sur la corde sensible, Playboy a donc demandé à certaines de ses Playmates de se livrer à un exercice pour le moins étonnant, un exercice consistant tout simplement à recréer les couvertures des années 70-80. Plusieurs d’entre elles ont accepté et c’est notamment le cas de Cathy St George, Charlotte Kemp, Renée Tenison ou même Lisa Matthews.

Toutes ces photos ont été prises par Ben Miller et Ryan Lowry.

RED by SFR : un forfait 30 Go à 10 € par mois !

Mots-clés nsfwnsfyplayboy