PlayStation 3 : la mise à jour 3.60 met un terme au piratage de la console

Ceux qui ont une PlayStation 3 à la maison le savent, une nouvelle mise à jour vient tout juste de tomber, la 3.60. Une mise à jour importante à plus d’un titre puisqu’elle signe l’arrivée du « cloud » sur la console de Sony, certes, mais elle met également un terme au piratage de la console en venant combler la faille repérée et exploitée par notre camarade GeoHot. Autant dire que si vous avez jailbreaké votre console, il ne faut pas prendre cette mise à jour à la légère. Loin de là, même…

Avant tout, on va quand même s’intéresser à la nouvelle fonction « cloud » embarquée par cette mise à jour puisqu’elle risque d’intéresser tous ceux qui ont souscrit un abonnement au PlayStation Plus. Car en effet, avec le firmware 3.60, vous allez désormais pouvoir stocker vos sauvegardes de jeu… en ligne, sur l’un des serveurs de Sony. Il sera ainsi disponible de profiter d’un espace de stockage de 150 Mo et de caser ainsi 1.000 sauvegardes de jeu.

Bien entendu, l’objectif de cette fonctionnalité n’est pas de libérer de l’espace sur le disque dur de la PlayStation 3. Une sauvegarde ne pèse finalement pas grand chose. Non, en réalité, l’intérêt de la chose, c’est de pouvoir accéder à ses sauvegardes depuis n’importe quelle console. Plutôt pratique pour ceux qui ont envie de frimer devant leurs copains ou qui veulent mettre leurs sauvegardes en sécurité.

Mais ce n’est pas la seule fonction apportée par la mise à jour 3.60 de la PlayStation 3. Si l’on en croit les gars de MCV, il semblerait en effet que ce patch vienne combler la faille exploitée par GeoHot. Cette dernière était en effet située dans un programme et Sony a tout simplement décidé de ne plus l’utiliser et de rajouter une nouvelle couche de protection histoire d’être tranquille.

Finalement, rien ne dit que les pirates ne trouveront pas une autre faille mais ils vont désormais devoir trouver un plan B pour parvenir à leurs fins. Et quand on voit la réaction de la firme face à l’exploit de GeoHot, on se demande s’ils continueront à tenter le coup. Après tout, devenir la proie d’une horde d’avocats et risquer des millions d’euros de dommages et intérêts, c’est une idée qui n’a rien de très séduisant.

Quoi qu’il en soit, si certains d’entre vous ont des précisions à apporter, qu’ils ne s’en privent pas. Pour être tout-à-fait honnête avec vous, le piratage de la PlayStation 3 ne fait pas vraiment partie de mon champ de compétences.

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.