Plus besoin de compte Google pour participer à un Hangout

Google a déployé en fin de semaine dernière une nouvelle version de son service de visio-conférence, Hangouts. Elle ne change pas le fonctionnement du service mais elle apporte tout de même une amélioration très intéressante. Désormais, les internautes n’auront plus besoin d’ouvrir un compte pour accéder aux émissions et aux conversations diffusées sur la plateforme.

Hangouts a été présenté en mai 2013, durant la Google I/O et il était censé offrir une alternative solide à Facebook Messenger ou même à WhatsApp. Il n’est cependant pas encore parvenu à leur faire de l’ombre malgré toutes les fonctions proposées.

Compte Google Hangouts

Il n’est désormais plus nécessaire d’avoir un compte Google pour utiliser Hangouts.

Google ne compte cependant pas baisser les bras pour autant.

Si vous voulez créer un Hangout, alors vous aurez toujours besoin d’un compte Google

Jusqu’à présent, il fallait impérativement disposer d’un compte Google pour pouvoir rejoindre une conversation mais ce n’est plus le cas désormais et n’importe quel internaute pourra ainsi accéder aux Hangouts diffusés sur la plateforme sans avoir besoin de se connecter.

Après avoir cliqué sur un lien, il sera invité à saisir son pseudonyme et il pourra alors rejoindre le Hangout et commencer à converser avec les autres personnes présentes sur place.

En revanche, si les internautes souhaitent créer une nouvelle discussion, alors ils devront impérativement disposer d’un compte Google. Ils pourront ensuite générer un lien pour inviter les personnes de leur choix à les rejoindre.

Pour le moment, ces nouveautés ne sont valables que sur la version web du service. Les applications disponibles sur iOS et Android n’ont pas encore été mises en jour et elles nécessitent toujours un compte pour fonctionner.

Cette fonction est intéressante, mais Google n’est pas le premier à proposer un système de ce genre. Microsoft a appliqué la même stratégie avec Skype le mois dernier et il n’est plus nécessaire d’avoir un compte sur la plateforme pour participer à un échange. Dans ce contexte, on comprend ce qui a poussé l’entreprise à mettre en place ce nouveau système.