Clicky

PocketLife, le réseau social géolocalisé de Vodafone…

Mais qu’est ce qu’ils ont tous, avec leurs réseaux sociaux, hein ? Sans rire, il ne s’écoule plus une semaine sans qu’un nouveau-venu débarque sur la toile. Je vous le dis, on court tout droit à l’indigestion numérique. Cette fois, c’est donc Vodafone qui a décidé de lancer un réseau social géolocalisé pour tous ses mobiles. Alors ça s’appelle PocketLife et c’est vraiment très dangereux.

pocketlife

Big Brother is watching you, comme disent nos amis mangeurs de pudding. Oui, même que les paranoïaques risquent de flipper quelque chose de bien et que les exhibitionnistes vont être très heureux. Grâce à PocketLife, vos contacts pourront en effet savoir où vous vous trouvez et ce à n’importe quelle heure de la journée.

Le réseau social de Vodafone permet ainsi d’informer ses amis de sa localisation ou de partager avec eux de superbes itinéraires dont ils se foutront complètement. Globalement, si vous menez une double vie, c’est votre femme (ou votre homme) qui risque de vous tomber dessus. Même chose pour votre employeur, qui pourra ainsi savoir si vous êtes vraiment en arrêt maladie (« tiens, c’est bizarre, cela fait deux semaines qu’il est arrêté pour une grosse gastro et il est en train de se balader à Amsterdam, au quartier rouge… »).

pocketlife2

Compatible avec une trentaine de terminaux mobiles (en fait, ce sont des téléphones, mais ça en jette beaucoup plus de les appeler comme ça), PocketLife est disponible sur BlackBerry, Nokia, Samsung et devrait logiquement débarquer bientôt sur l’iPhone. Alors c’est gratuit, c’est dangereux et vous ne m’y verrez certainement pas.

Tu m’étonnes que le nombre de divorces augmente, tiens…

Par contre, faut absolument que vous alliez voir leur vidéo de présentation. Un des plus beaux pompages de toute l’histoire du web. Sans déconner, pour un peu on aurait presque l’impression de s’être planté de site et de se retrouver chez Apple, tiens… Comme quoi, n’est pas jeune et branché qui veut.

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.