Clicky

Pokémon Go a été utilisé pour commettre une série de vols aux Etats-Unis

Pokémon Go marche très très fort et le titre a ainsi séduit des millions de personnes à travers le monde. Mieux, il a même l’air de rencontrer un certain succès auprès des délinquants et des malfrats. Preuve en est, le titre a été utilisé par des personnes mal intentionnées afin de commettre une série de vols à main armée. Attrapez-les tous, qu’ils disaient…

Comme vous le savez sans doute, Pokémon Go fait la part belle à la géolocalisation et l’application utilise ainsi le GPS de notre téléphone pour localiser les créatures à capturer et les lieux à visiter.

Team Rocket IRL

La Team Rocket a visiblement donné des idées à ces voyous.

L’application intègre en effet un radar complet montrant la position du joueur, bien sûr, mais également celle des créatures et des boutiques virtuelles associées au titre.

Pokémon Go, la nouvelle arme secrète des voleurs ?

Amusant, n’est ce pas ? Certes, mais des personnes mal intentionnées ont décidé d’exploiter cette particularité à leur propre avantage en fin de semaine dernière en élisant domicile à proximité de plusieurs Pokéstops. Là, ils ont tout simplement atteint que les apprentis dresseurs se pointent avant de les détrousser.

Au total, ils ont fait très exactement 11 victimes, âgées entre 16 et 18 ans. Ils leur ont dérobé leur téléphone, bien sûr, mais aussi leur portefeuille et l’argent liquide qu’il contenait.

Fort heureusement pour les (futures) victimes de ces voyous, la police de Saint Louis a été mise en courant de l’affaire et elle a donc envoyé ses propres agents cueillir les voleurs. Des voleurs qui détenaient tout de même une arme de poing.

Et non, il n’y a aucun lien apparent avec la Team Rocket.

En enquêtant sur l’identité des délinquants, les policiers se sont rendus compte qu’ils faisaient tous l’objet de plusieurs mandats d’arrêt. Ils n’en étaient donc pas à leur coup d’essai. Pour finir, le département de la police de Saint Louis a publié un long communiqué de presse révélant les détails – connus – de l’affaire.

Le communiqué en question conseille aussi aux joueurs de ne jamais révéler leur localisation exacte. Malheureusement pour eux, ils n’ont pas vraiment le choix s’ils veulent pouvoir jouer à Pokémon Go.

Sans GPS, l’application ne sert effectivement plus à grand chose.

Mots-clés pokemonpokemon go