Clicky

Pokémon Go : des bugs créent des chimères, et les fans s’en donnent à cœur joie

Si vous vous êtes déjà baladé en ville avec Pokémon Go, vous avez sûrement déjà vu des zones où se situent plusieurs Pokémon, vous laissant le choix dans vos captures. Parfois, on peut même voir des coïncidences sympas, comme un petit Rattata pile à côté d’un Rattatac. Mais d’autres fois, on peut avoir droit à des bugs plus particuliers.

Il semblerait en effet que des bugs soient encore dans Pokémon Go, plaçant des Pokémon à l’endroit exact où d’autres Pokémon sont déjà présents. Les modèles 3D se mélangent alors, et les joueurs partagent les captures d’écran de ces chimères bien étranges.

Psykokwak creepy

Qui a dit que Pokémon était pour les gamins ?

Le plus intéressant, évidemment, c’est encore ceux qui donnent vie à ces captures d’écran.

Des fan arts de chimères

Le compte Twitter de @BrachyZoid propose ainsi plusieurs interprétations des captures d’écran de chimères de Pokémon Go. On peut ainsi y voir des monstres plutôt marrants, comme le Krabby funky : mélangé à un Doduo, on croirait en effet que le crabe a une coupe disco.

Mais d’autres créations sont beaucoup plus perturbantes, comme ce Stari dévorant un Magicarpe vivant, ou ce Dodrio qui semble avoir pris le contrôle d’un Psykokwak qui n’a vraiment plus l’air d’être lui-même.

Quant aux deux bestioles les plus communes du jeu, elles ont bien évidemment droit à leur chimère : un Rattata surmonté d’un Roucool, ce n’est pas qu’un simple rat volant, c’est un véritable monstre.

Un monstre qui n’est pas aussi perturbant que le mélange de Rattata et de Paras qui est déjà assez gore dans la capture originale. On dirait une expérience ratée qui n’aurait rien d’autre à dire que le fameux « tuez-moi ».

D’autres fans se sont mis à cet art de libre interprétation de captures d’écran, et Psykokwak possédé par Dodrio a même eu droit à sa version creepy qui, pour le coup, est vraiment glauque. Fort heureusement, d’autres joueurs aiment les couleurs et nous montrent un Doduo avec des bras de Racaillou, observant l’horizon.

Pokémon a toujours été une licence qui a su inspirer ses fans. Les fan arts des monstres de poche ne sont même plus dénombrables. Avec ses bugs, Pokémon Go apporte sa petite touche d’originalité à la franchise, une originalité qui inspire toujours autant.

Mots-clés pokemonpokemon go

Share this post

Jérémy

Étudiant en maths, Jérémy est un passionné qui touche un peu à tout, et plus particulièrement au développement web et à l'actualité high-tech qu'il partage avec vous sur Machineo et surtout ici-même.