Clicky

Pokémon Go passe en version 0.33, zoom sur les nouveautés

Phénomène mobile du moment, Pokémon Go surfe sur une vague de succès encore jamais vécue par un jeu sur smartphone. En effet, en l’espace d’un seul mois d’existence, le jeu co-développé par Niantic Labs a d’ores et déjà généré quelques 200 millions de dollars, alors qu’il n’est même pas lancé dans tous les pays que compte la planète. Hélas, la maison mère de Pokémon Go, en l’occurrence Nintendo, ne devrait pas percevoir les gains de sa création originale.

Un mois et Pokémon Go a déjà accueilli une mise à jour. Baptisée mise à jour de la discorde en raison du mécontentement des dresseurs dû au fait que la version 0.31.0 ait supprimé quelques fonctionnalités appréciées, dans la nuit, une nouvelle itération du jeu a été dévoilée.

Pokémon Go Plus

En attendant le Pokémon Go Plus, les batteries externes se vendent comme des petits pains

Pokémon Go passe donc en version 0.33, et nous faisons le point sur ce qui bouge ou pas, selon les notes de versions proposées par Niantic Labs sur le PokémonGoLive.

Les éternels correctifs de bugs

Aucune application émanant d’Apple ou de Xiaomi, ne reçoit de nouvelle mouture sans une correction de bugs. Ce n’est pas Pokémon Go qui dérogera à cette règle. En effet, à mesure que le jeu est testé dans les bureaux de Niantic Labs, de nouvelles failles de sécurité ou même des erreurs dans son code source, sont descellées. Les différents correctifs proposés visent à les colmater, afin d’accroître la stabilité et la sécurité du jeu.

Parmi les bugs les plus importants, on note principalement celui corrigeant le manque de précision ou de cohérence du nombre de bonus XP accordé en fonction des performances au lancer de PokéBall. De même, il arrivait que les missions remplies soient parfois couronnées de trophées non correspondant aux icônes représentatives.

Le radar aux abonnés absents

Alors supprimés de la version 0.31.0, le radar et les traces de pas demeurent dans la mouture 0.33 aux abonnés absents. A la place, Niantic Labs annonce l’arrivée d’une boite de dialogue qui rappellera aux dresseurs de ne pas lancer le jeu lorsqu’ils se déplacent à une certaine vitesse. En effet, il se murmure que Niantic Labs prépare une série de bans, et cette mesure nouvelle viserait sans doute à avertir avant de sévir.

La nouvelle fonctionnalité va même plus loin, puisqu’elle demandera à l’utilisateur de confirmer qu’il n’est pas en train de conduire, afin de poursuivre sa partie. De manière générale, le studio annonce avoir amélioré l’aide à la précision au lancer de PokéBall,

La grosse nouveauté est sans doute l’ajout d’avatars aux leaders de Teams Candela, Blanche et Spark. Outre ces aspects, des corrections linguistiques sont également évoquées, et un échantillon restreint d’utilisateurs teste en ce moment une nouvelle variante du radar supprimé dernièrement.

Une autre fonctionnalité qui fâche

On dirait que Niantic Labs s’essaie à tester les limites des nerfs des joueurs, puisqu’en deux mises à jour de son jeu, le studio a proposé deux fonctionnalités de très loin, peu appréciables par les dresseurs. Dans l’itération 0.33, le studio a activé l’option ne donnant qu’une seule et unique chance de modifier votre pseudonyme. Si vous avez donc commis une erreur lors de la saisie de ce dernier, vous devrez recommencer le jeu depuis le début en créant un nouvel avatar.

Share this post

Franck

#Just another geek who takes life as it comes... A l'image des implications de la théorie de la relativité sur tout acte, ou encore toute entité vivante, et évolue sur Twitter et G+.

4 comments

Ajouter le votre.
  1. Matthew 9 août, 2016 at 11:26 Répondre

    Nintendo n’est pas la maison mere de Pokemon Go.. Ils possedent une partie des droits sur la franchise Pokemon mais non absolument rien a voir avec le developpement.
    De plus je ne comprends pas vraiment ce que vient faire Apple ou Xiaomi la dedans mais ok.

  2. spama 9 août, 2016 at 11:30 Répondre

    Je suis bien d’accord avec Matthew,
    Que viennent faire ici Apple et Xiaomi ?
    Dire que Nintendo est la maison mère de Pokemon GO est une preuve de la méconnaissance du sujet par l’auteur…
    Pour revenir à la news, MàJ qui n’apporte qui d’extraordinaire, la correction de bugs est comme d’habitude la bienvenue :)

  3. Alex 9 août, 2016 at 14:14 Répondre

    Et sinon Niantic est fâché avec les possesseurs de galaxy s5 mini? On est toujours privé de la version officielle.. Ou alors c est un autre bug toujours pas corrigé par cette mise a jour..

Publier un nouveau commentaire.