Pokémon Go : une ville demande la suppression de plusieurs PokéStops

Le succès de Pokémon Go est très important, et il n’est ainsi pas très difficile de trouver d’autres joueurs avec qui partager une chasse. Ainsi, en vous promenant en ville, vous avez peut-être déjà croisé un regroupement de joueurs autour d’un PokéStop, et ce un peu partout.

Des rassemblements pleins de bonnes intentions la plupart du temps, mais qui peuvent parfois avoir des conséquences dues à une trop grande concentration de personnes au même endroit. Des conséquences qui lassent quelque peu le Conseil de la ville de Canada Bay en Australie qui a fini par contacter Niantic Labs pour demander au studio de développement de supprimer des PokéStops.

PokéStop

Trop de PokéStop en un seul endroit peut avoir des conséquences

Une décision qui ne signifie pas pour autant que la ville veut voir le jeu disparaître, loin de là.

Supprimer des PokéStops pour éviter les accidents ?

C’est dans un parc de la ville de Canada Bay que se trouvent pas moins de trois PokéStops. Bien évidemment, trois PokéStops au même endroit, ça attire forcément plus les joueurs que s’il n’y en avait qu’un seul.

Le problème, c’est que le parc concerné est plutôt petit et qu’il se remplit donc assez vite. Selon la ville, cette situation n’est pas sans conséquences.

Ainsi, cette population trop important dans le parc aurait déjà causé plusieurs accidents de la circulation dans les rues alentours. Si les joueurs ne font pas particulièrement attention en traversant par exemple, c’est en effet tout à fait possible.

Une circulation altérée autrement, avec notamment des motos qui roulent n’importe où pour éviter les bouchons ou, plus grave, un camion de pompiers qui a eu du mal à atteindre un appartement en flammes.

Craignant d’autres incidents, la ville a donc contacté Niantic Labs afin de demander la suppression de deux des trois PokéStops dans le parc concerné. Pour le moment, nous ne savons pas encore si le studio a répondu, et encore moins s’il accédera à cette demande.

Quoiqu’il en soit, il est vrai que la suppression de ces PokéStops permettrait de désengorger naturellement le parc. Par ailleurs, le Conseil de Canada Bay a bien précisé qu’elle n’avait rien contre Pokémon Go en lui-même, en déclarant notamment que les autres lieux du jeu situés dans la ville ne causaient pas de problèmes.