Pompéi : un squelette sans tête a été retrouvé sur les ruines de la ville

Pompéi, en Italie, est célèbre pour ses ruines contenant les restes de citoyens conservés dans les cendres de l’éruption du Vésuve qui eut lieu en l’an 79. Mais une découverte spectaculaire faite récemment est un sombre rappel que la chaleur et l’asphyxie ne sont pas les seuls moyens par lesquels un volcan peut menacer des vies.

Les archéologues ont découvert les os d’un homme écrasé par une pierre de 300 kilogrammes.

Un homme piégé par le volcan

La pierre a frappé son torse avec une force énorme, qui l’a probablement décapité, car son crâne reste encore à trouver. Les images publiées par le ministère italien du Patrimoine et des Activités culturels et du Tourisme montrent la moitié inférieure d’un squelette étendu sous une énorme pierre, probablement un morceau d’un bâtiment.

Selon les autorités, la victime était un homme de plus de 30 ans, qui tentait probablement de fuir la violente explosion volcanique. À environ 8 kilomètres, l’éruption du Vésuve aurait déclenché un barrage d’ondes de choc sismiques et d’ondes pyroclastiques à travers Herculanum et Pompéi

Les secousses du sol auraient pu causer la chute du bâtiment, mais les autorités de Pompéi ont également souligné que la pierre aurait pu être « violemment projetée par le nuage volcanique ».

Un handicap qui aura été fatal

Le squelette présentait également une autre caractéristique notable : ses os montraient qu’il avait une infection au tibia, ce qui signifie qu’il aurait eu du mal à se déplacer et qu’il était peut-être handicapé. La découverte « exceptionnelle », a déclaré le directeur général du Parc archéologique de Pompéi, Massimo Osanna, était similaire à une autre victime handicapée du volcan qui a été trouvé il n’y a pas longtemps.

Cette découverte est la dernière d’une série de découvertes incroyables au cours des derniers mois. D’autres objets trouvés incluent les restes d’un cheval de grande valeur dans une écurie avec un bac d’alimentation, et le squelette d’un enfant âgé de 7-8 ans – les premiers restes d’un enfant découverts depuis des décennies.

Les fouilles ont lieu dans le cadre du Grand Projet de Pompéi, une initiative visant à protéger le patrimoine archéologique de Pompéi par le biais d’un programme d’excavation, de conservation, de restauration et d’entretien.

Crédits Image : Ministère italien des arts et de la culture /ABC News

Mots-clés histoire