Clicky

Pornhub finance désormais la recherche universitaire

Pornhub fait encore parler de lui, cette fois au travers d’une subvention de recherche accordée à des scientifiques étudiant… le meilleur moyen de consommer de la pornographie. La boucle est bouclée.

Pornhub est souvent là où on ne l’attend pas et l’entreprise semble ainsi avoir un véritable don pour nous surprendre. Il suffit d’ailleurs de se tourner vers les différentes actions entreprises par ses soins ces derniers mois pour s’en rendre compte.

Pornhub Upskirt

Depuis le début de l’année, le spécialiste du divertissement pour adultes a ainsi multiplié ses investissements sur le secteur de la cryptomonnaie, mais il a aussi lancé un système de sous-titres tout en organisant une manifestation artistique interactive à Los Angeles.

Pornhub va financer une étude scientifique

Loin d’en rester là, le géant du porno s’intéresse désormais au secteur de la recherche universitaire.

Comme indiqué plus haut, Pornhub a en effet attribué en début de semaine une subvention de recherche de l’ordre de 25 000 $ à une équipe constituée de trois chercheurs en psychologie. Des chercheurs tous originaires de l’Université du Kansas.

Il existe bien entendu un lien entre le secteur d’activité de l’entreprise et le domaine visé par cette étude. En effet, Omri Gillath et ses collaborateurs ont décidé de porter leur attention sur la pornographie et plus précisément sur la manière dont elle est consommée.

Comme l’a indiqué Gillath à Inverse, la pornographie est en train de devenir un courant dominant. Les contenus pour adultes sont à la fois nombreux et accessibles au plus grand nombre. Seul problème, pour le moment, personne n’a réellement étudié leur impact et c’est précisément ce qui a motivé cette équipe de chercheurs à se lancer dans cette aventure.

Dans un communiqué, Corey Price (VP de Pornhub) a commencé par rappeler que son entreprise avait beaucoup investi dans le domaine de la santé et de l’éducation ces derniers temps. Notamment au travers de l’initiative Pornhub Cares.

Une étude consacrée aux effets du porno

Toutefois, il reste d’après lui beaucoup à faire et il pense notamment qu’il est impératif de mieux comprendre la manière dont les adultes consomment ces contenus, et les effets de ces derniers. C’est précisément ce qui a motivé l’entreprise à réaliser cet investissement.

Grâce à cette subvention, l’équipe scientifique va pouvoir mener trois études au cours de ces dix-huit prochains mois. L’étude se voudra objective et elle évoquera autant les bons que les mauvais effets du porno.

Comme l’indique Gillath, la pornographie est très souvent montrée du doigt par les psychologues. D’après lui, il s’agit principalement d’une tendance et de nombreux chercheurs ont ainsi la fâcheuse tendance à examiner l’industrie et ses effets par le biais de leur propre prisme. Le chercheur souhaite donc donner un coup de pied dans la fourmilière en produisant l’étude la plus objective possible. Il espère d’ailleurs que les résultats de ses recherches serviront à améliorer la manière dont la pornographie est distribuée et consommée.

Il faut d’ailleurs rappeler que ce n’est pas la première fois que Pornhub finance le secteur universitaire. Plus tôt dans l’année, l’entreprise a en effet lancé une bourse pour financer des projets étudiants portant sur la sexualité, le Pornhub Grant.

Mots-clés pornhub

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.