Pornhub n’est plus accessible librement pour les Russes

Pornhub et le gouvernement russe auraient-ils fini par trouver un terrain d’entente ? Il semblerait que ce soit le cas si l’on en croit les dernières annonces faites par le géant du porno en ligne.

Les fonctionnaires russes ne sont pas réputés pour leur sens de l’humour. Encore moins lorsqu’il est question de pornographie en ligne. En septembre, les autorités ont ainsi décidé de bloquer Pornhub afin de forcer le service à mettre en place un message d’avertissement destiné aux mineurs.

Pornhub Interactive

Le géant du porno avait alors proposé aux fonctionnaires de leur fournir des comptes premium gratuits pour les inciter à lever l’interdiction.

Pornhub et le gouvernement russe, ce n’est pas vraiment ça

Cela n’avait cependant rien donné et l’éditeur du site a donc fini par accéder aux demandes du gouvernement russe. L’interdiction a été levée quelques semaines plus tard, en avril.

La situation ne s’est cependant pas apaisée entre les deux partis. Plus tôt dans l’année, un réalisateur a en effet pris l’initiative d’héberger sur la plateforme un documentaire d’enquête interdit par les autorités locales, un documentaire portant sur la face sombre de Dmitri Medvedev, un allié de longue date de Vladimir Poutine.

Pornhub l’a cependant supprimé au bout de quelques heures, sans donner la moindre explication à ses utilisateurs. Bizarre, non ?

Personne ne sait si c’est lié, mais le site a récemment mis en place en Russie une nouvelle méthode d’identification basée sur Vkontakte.

D’après les explications données par son éditeur, cette nouvelle méthode d’identification a uniquement pour but de faciliter la vie des utilisateurs russes, mais tout le monde n’est pas forcément du même avis.

Vkontakte est un réseau social un peu particulier. Pour s’inscrire, les internautes doivent en effet impérativement laisser leur numéro de téléphone portable. Toutefois, en Russie, pour ouvrir une ligne, il est nécessaire de présenter un passeport interne. Un passeport datant de la belle époque de l’Union soviétique et de ses goulags.

Une histoire d’authentification un peu tirée par les cheveux

En d’autres termes, grâce à cette fonction, Pornhub sera potentiellement capable d’identifier chacun de ses visiteurs russes.

Bien sûr, Corey Prive s’est rapidement manifesté pour donner sa vision des choses et tenter de rassurer les internautes. Après avoir lourdement insisté sur le fait que cette fonction n’avait pas été imposée par le gouvernement russe, il a ainsi précisé que c’était cependant « la meilleure solution pour que [les] utilisateurs se conforment aux lois russes en matière d’accès ».

Le vice-président de Pornhub a ensuite tenu à clarifier la situation en déclarant que le service ne collectait aucune donnée personnelle et qu’il ne conservait pas non plus une copie des contenus consultés.

En d’autres termes, Vkontake verra que ses utilisateurs se sont connectés à Pornhub, mais il ne sera pas capable d’accéder à la liste des vidéos consultées durant leurs sessions privées.

Ce qui n’est finalement pas des plus rassurants.