Pornhub propose de racheter Vine

Twitter se trouve dans une situation assez délicate en ce moment. Les derniers résultats financiers de l’entreprise ne sont pas mirobolants et elle n’arrive pas à trouver de repreneur. Elle a donc pris la décision de lancer un nouveau plan de licenciement pour réduire ses coûts de fonctionnement. Trois cents personnes vont donc perdre leur emploi.

Résultat des courses, Twitter a annoncé hier soir qu’il avait l’intention de fermer Vine dans ces prochains mois, après quatre années de bons et loyaux services.

Vine Pornrhub

Pornhub propose de racheter Vine. Et ouais.

Si vous ne connaissez pas son histoire, il faut rappeler que cette application a été développée en 2012 par Dom Hofmann et Rus Yusupov afin de permettre aux mobinautes de partager des vidéos de six secondes directement depuis leur téléphone.

Vine, un succès fulgurant dans les premiers mois et un essoufflement ensuite

Twitter a été immédiatement séduit par le concept et le géant américain a donc sorti le carnet de chèques quelques mois plus tard pour mettre la main dessus, avant même que l’outil ne soit disponible en version publique. Le montant de la transaction n’avait pas été divulgué à l’époque.

Vine a bien marché au début et il est même devenu en l’espace de quelques semaines l’application de partage de vidéos la plus utilisée sur le marché. Il semblait donc promis à un brillant avenir mais Instagram a lancé une fonction similaire quelques mois plus tard, avec cette fois une limite fixée à 15 secondes par séquence.

Les utilisateurs ont commencé à se détourner de Vine par la suite et l’outil a fini par sombrer dans l’oubli.

Twitter a donc fait le choix de mette un terme à l’aventure et de fermer le service. Pour le moment, la firme n’a pas donné plus de détails mais elle a tout de même précisé que cette décision n’affectera pas le contenu des utilisateurs. Les clips tournés par ces derniers resteront ainsi en ligne.

Pornhub veut sauver le soldat Vine

Reste que cette décision a surpris beaucoup de monde. Corey Prince a visiblement été très touché car il a immédiatement envoyé une lettre à Jack Dorsey pour lui proposer de racheter le service.

Si ce nom n’évoque rien en vous, alors sachez que Corey Prince n’est pas un investisseur comme les autres puisqu’il est le vice-président de Pornhub, un des plus gros sites pornographiques du web.

La lettre n’a pas été rendue publique mais Cnet est parvenu à s’en procurer une copie et figurez-vous que Prince promet de rétablir les contenus olé-olé si Twitter accepte de lui céder Vine. Il pense en effet que des clips de six secondes suffisent à la plupart des gens pour se… divertir.

Mots-clés pornhubtwittervine