Pornhub va devoir vérifier l’âge de ses utilisateurs

Pornhub, YouPorn, Redtube et les autres vont bientôt se retrouver dans une situation compliquée au Royaume-Uni. Le gouvernement britannique compte en effet demander aux géants du porno en ligne de vérifier l’âge de leurs utilisateurs avant de leur donner accès à leur catalogue. La mesure devrait être applicable à partir de l’année prochaine.

Internet a toujours eu un certain penchant pour la pornographie, mais cette tendance s’est considérablement amplifiée avec l’arrivée de Pornhub, YouPorn et tous les autres.

Festival Porno VR Tokyo

Désormais, il suffit effectivement d’une simple requête pour trouver d’innombrables vidéos portées sur la chose. Même les plus épicées.

Le Royaume-Uni veut protéger les enfants du porno en ligne

Le Royaume-Uni estime que c’est un problème dans la mesure où ces plateformes ne prennent pas suffisamment de précautions pour préserver les adolescents et les enfants. En conséquence, le gouvernement britannique a décidé de mettre en place une nouvelle mesure afin de forcer les géants du porno en ligne à prendre leurs responsabilités.

À partir d’avril 2018, les plateformes distribuant des contenus sexuellement suggestifs devront ainsi vérifier l’âge des internautes avant de leur donner accès à leur contenu. L’idée étant bien évidemment de rendre le web plus sûr pour les enfants.

Les entreprises ne respectant pas la loi s’exposeront à des poursuites pouvant potentiellement déboucher sur le blocage de leur service par les fournisseurs d’accès locaux. Afin de faciliter les contrôles, le gouvernement compte mettre en place un organisme de réglementation spécialisé avant la fin du premier trimestre de l’année prochaine.

Un risque de blocage en vue

Matt Hancock, le ministre chargé du numérique au Royaume-Uni, a la conviction que ces mesures sont nécessaires. Pour lui, il est en effet nécessaire de protéger les publics les plus fragiles de ces contenus.

Cette décision tombe à point nommé en tout cas. La NSPCC a récemment rendu un rapport suggérant que les contenus pornographiques ont un impact négatif sur les personnes mineures. Pour ne rien arranger, l’étude menée par l’organisme a révélé qu’un quart des mineurs de 11 ans ont été exposés à ce type de contenus.

Toutefois, le gouvernement n’a pas encore donné de détails techniques et on ne sait donc pas comment les géants du porno vont pouvoir appliquer cette directive et restreindre l’accès à leurs contenus.

Mots-clés nsfypornhubweb