Pornhub va organiser une exposition au Museum of Sex de New York

Pornhub n’en finit plus de se diversifier. Après avoir présenté sa propre gamme de sextoys, ses vêtements ou même son drôle de maillot de bain pour hommes, le géant du divertissement pour adultes a indiqué qu’il comptait se lancer dans le secteur des expositions d’art.

Pornhub a en effet annoncé un partenariat avec le Museum of Sex de New York sur une exposition portant sur les vieux films pornos.

sexy

Crédits Pixabay

L’exposition en question est baptisée STAG Les origines illicites du film pornographique et elle se focalisera sur les premiers films spécialisés.

Pornhub se rapproche du Museum of Sex de New York

Car en effet, le porno n’est pas né avec Internet et ces contenus nous accompagnent depuis plusieurs siècles.

D’après Wikipédia, The Kiss a été le tout premier film érotique diffusé, un film remontant tout de même à l’année 1896. Comme son nom l’indique, il mettait notamment en scène un acteur et une actrice en train de s’embrasser. A l’époque, ce passage avait fait scandale et de nombreuses voix avaient alors demandé à la police d’interdire le film.

Les années suivantes n’ont pas été faciles pour le cinéma spécialisé.

Les États-Unis ont en effet interdit ces films en 1907, suivi deux ans plus tard par le Royaume-Uni et la France.

Cela n’a cependant pas mis un terme au cinéma érotique. De nombreux films ont été réalisés dans les années suivantes. Ils s’échangeaient sous le manteau. De leur côté, les réalisateurs ont dû faire appel à des techniques détournées pour mettre en scène des rapports intimes, des techniques reposant le plus souvent sur les ombres des personnages.

Il a curieusement fallu attendre les années 50 pour que le cinéma se déride. C’est d’ailleurs Brigitte Bardot qui a été le premier symbole de cet assouplissement de la loi, grâce à son rôle dans Et Dieu… créa la femme.

Une expo consacrée aux premiers films érotiques

Bien sûr, par la suite, beaucoup ont tenté de museler le cinéma érotique, mais cela ne l’a pas empêché de se développer. Jusqu’à l’âge d’or du film érotique entre 1969 et 1980.

Ce sont d’ailleurs dans ces années que sont apparus les premiers films pornos montrant des actes sexuels non simulés. Gorge Profonde a été l’un des premiers d’entre eux et il a rencontré un franc succès, notamment chez nous à Paris. Par la suite, bien sûr, le genre a continué à se développer et le porno est devenu omniprésent, allant même jusqu’à envahir les kiosques.

Et puis, Internet est arrivé. Au début, le porno s’échangeait et se partageait discrètement, notamment sur les newsgroups spécialisés, puis des sites spécialisés ont commencé à voir le jour. Jusqu’à l’avènement des « tubes » tels que nous le connaissons.

Pornhub, de son côté, est justement une des plateformes spécialisées les plus populaire au monde, et la firme a donc une certaine légitimité en la matière. Corey Price a donc décidé d’établir un partenariat avec le Museum of Sex afin de proposer une exposition consacrée aux premières œuvres cinématographiques érotiques. Plusieurs projections sont d’ailleurs prévues et elles auront lieu entre le 21 juin et le 21 octobre.

Mots-clés insolitensfypornhub