Pour accroître sa capacité de production, Intel renforce ses positions en Irlande et au Vietnam

Intel joue gros avec sa neuvième génération de processeurs. Pris en tenaille par la concurrence d’AMD, mais aussi par celle des firmes spécialisées dans les puces ARM (Qualcomm est ainsi bien décidé à lui chiper autant de parts de marché que possible, notamment sur le secteur de la mobilité), le fondeur de Santa Clara a fort à faire pour parvenir à tenir la cadence. Et si la bataille technologique semble mal engagée (Intel piétine sur la gravure 10 nm au point d’en avoir peut-être abandonné le développement, tandis qu’AMD s’apprête à lancer ses puces gravées en 7 nm), la firme pourrait bien contre-braquer en axant sa stratégie sur une capacité de production étendue à l’occasion du lancement de ses nouveaux processeurs Intel Core série 9xxx.

C’est du moins ce que l’on peut déduire des récentes dispositions prises par Intel au niveau industriel. Un communiqué publié par le groupe en fin de semaine dernière (disponible ici en PDF), nous apprenait ainsi que ses chaînes de fabrication vietnamiennes seraient mises à plus forte contribution (notamment pour la vérification des produits avant leur commercialisation), tout en travaillant de concert avec ses usines malaisiennes. L’Irlande est également concernée par le passage à la vitesse supérieure engagé par Intel côté production.

Intel s’appuiera à l’avenir de manière plus marquée sur ses sites irlandais et vietnamiens. Un moyen pour la firme d’améliorer sa capacité totale de production, notamment vis-à-vis de ses processeurs de 9e génération.

À Leixlip, en banlieue de Dublin, le géant américain du semi-conducteur possède en effet une petite usine pour laquelle des investissements importants sont prévus, nous explique le média irlandais Independent.ie. Ces investissements ne sortent toutefois pas de nulle part, ils avaient été évoqués le mois dernier par Bob Swann (le CEO par intérim d’Intel) dans un rapport faisant état de la récente pénurie dont la firme avait été victime ces derniers mois.

Jusqu’à 4000 postes pourraient être créés en Irlande

Une partie notable du milliard de dollars débloqué début octobre par Intel profiterait directement au site de Leixlip, qui se verrait chargé de produire des puces en 14nm++. Intel aurait d’ailleurs prévu d’agrandir l’usine (les sources d’Independent.ie indiquent que les autorités locales ont déjà donné leur feu vert, mais qu’Intel doit toujours avaliser le début des travaux), ce qui conduirait – directement et indirectement – à la création de près de 4000 postes localement. 3000 ouvriers pourraient être embauchés pour construire cette nouvelle infrastructure, tandis qu’Intel engagerait à terme 850 personnes supplémentaires pour la fabrication de ses puces.

On apprend en outre que ce projet d’expansion coûterait 50 millions d’euros à Intel, mais que la firme prévoirait d’étendre cet investissement à un montant total de 2 milliards. L’objectif étant d’aménager intégralement ces nouveaux locaux en vue d’une production massive de semi-conducteurs. Cet investissement substantiel est rendu possible grâce aux allègements fiscaux consentis par le gouvernement irlandais… et souvent pointés du doigt par la Commission Européenne.

Mots-clés intelprocesseur