Pour avoir un peu d’air, EA retarde d’un mois la sortie de Battlefield V

La nouvelle ne surprendra probablement pas grand monde, mais elle pourrait toutefois contrarier les joueurs les plus impatients d’en découdre : Battlefield V se paye un report d’un mois, et voit ainsi sa date de lancement passer du 19 octobre prochain au 20 novembre. L’info nous vient en direct d’Electronic Arts, qui a profité de la fin de semaine dernière (et du fait que nous étions tous plus ou moins concentrés sur l’IFA) pour annoncer ce report via un bref communiqué publié sur son blog.

Officiellement, ce retard est justifié par le besoin qu’aurait DICE de procéder à quelques équilibrages de dernière minute. Officieusement, EA a probablement compris que lancer un jeu sur une période où il sera pris en sandwich entre deux triple A, n’est finalement pas une si bonne idée.

EA reporte la sortie de son nouveau Battlefield au 20 novembre prochain. Une décision surtout motivée par la peur d’une confrontation trop directe avec Red Dead Redemption 2 et Call of Duty Black Ops 4.

Deux ans après l’échec commercial de Titan Fall 2, coincé entre les lancements respectifs de Battlefield 1, de Call of Duty Infinite Warfare et de Watch Dogs 2, EA semble avoir compris la leçon. Il faut dire qu’en maintenant la sortie de Battlefield V au 19 octobre, ce dernier serait arrivé sur le marché une petite semaine après Call of Duty : Black Ops 4 (attendu le 12 octobre) et une semaine avant Red Dead Redemption 2 (attendu pour sa part le 26 du même mois). On a déjà vu meilleur positionnement pour rassurer les actionnaires.

Avec Battlefield V, EA prend des risques

À noter par ailleurs qu’avec ce nouvel épisode, Electronic Arts a laissé carte blanche à DICE pour rafraîchir la formule de son célèbre FPS. Après un Battlefield 1 particulièrement réussi, mais finalement assez conventionnel, Battlefield V s’aventure pour sa part sur des terres que le studio suédois n’avait jusqu’ici pas encore osé explorer.

Si l’on retrouvera bien un mode solo avec des « récits de guerre inédits et riches en émotions« , le titre proposera cette année une vision très libre des événements relatifs à la Seconde Guerre mondiale et misera sur une présence féminine renforcée, ainsi que sur une approche privilégiant le « fun » instantané, à la fidélité historique pure. Un point qui lui avait d’ailleurs valu les foudres de certains fans de la licence, lors de son annonce au printemps dernier.

L’arrivée d’un mode Battle Royale, constitue aussi une grande première pour la franchise. Ce nouveau mode de jeu, placera toutefois le shooter d’EA en concurrence frontale de celui d’Activision. Cette année, le nouveau Call of Duty, mise – lui aussi – sur l’ajout d’un mode semblable à ce que PUBG et Fortnite offrent déjà depuis quelques mois.