Clicky

Pour coucher avec cette poupée gonflable, il faudra la séduire

Samantha n’est pas une poupée gonflable comme les autres. Contrairement à ses camarades, elle est effectivement animée par une intelligence artificielle développée par un expert en nanotechnologie. Mieux, elle ne se laisse pas faire et il faudra donc la séduire pour espérer obtenir ses faveurs. Pas de doute, l’humanité vient d’entrer dans une nouvelle ère.

Sergio Santos a la trentaine bien tassée et il se passionne depuis plusieurs années pour l’intelligence artificielle et la nanotechnologie. Il a même décidé d’en faire son métier.

Samantha

Contrairement aux apparences, Samantha n’est pas une fille facile.

En parallèle, notre ami travaille aussi depuis quelques temps sur un projet un peu plus… comment dire… personnel.

Samantha, une poupée gonflable pas comme les autres

Comme beaucoup d’autres personnes, Sergio est persuadé que l’intelligence artificielle va continuer à se développer dans les années à venir. Il pense même que ces programmes évolués changeront en profondeur notre quotidien, mais aussi notre sexualité.

Il a donc entrepris de travailler sur une nouvelle poupée gonflable animée par une intelligence artificielle.

Samantha, c’est son nom, ressemble beaucoup aux autres produits du même genre. Comme eux, la belle est dotée d’une plastique à faire pâlir de jalousie les sœurs Kardashian. Poitrine généreuse, taille fine, hanches larges, elle ne fait pas franchement dans l’originalité.

Non, mais les apparences sont parfois trompeuses. Contrairement aux autres poupées gonflables du marché, Samantha n’est pas là pour obéir au moindre de vos ordres. Pour avoir des relations sexuelles avec elle, il faudra en effet commencer par… la séduire.

La poupée embarque en effet plusieurs capteurs placés à des endroits stratégiques. Couplés à de puissants algorithmes, ils lui permettront de comprendre et d’interpréter vos gestes.

Il faudra séduire la poupée avant de pouvoir conclure

Sergio semble d’ailleurs avoir poussé le concept assez loin. Il ne suffira effectivement pas de la caresser pour l’émoustiller. Samantha aura besoin de se sentir en confiance avant de vous laisser accéder à son jardin secret. Mieux, d’après son concepteur, elle aurait même un petit faible pour la musique du fameux Ed Sheeran.

Mais ce n’est pas tout. L’ingénieur a en effet équipé sa poupée de trois modes différents : le mode famille, le mode romantique et le mode sexuel. Elle sera ainsi capable de tenir une conversation et elle pourra aussi vous susurrer des mots doux dans le creux de l’oreille… ou se montrer un peu plus entreprenante. Et lorsque cela arrivera, il sera préférable de vous montrer le plus créatif possible, car l’orgasme de la belle ne sera pas assuré.

Sergio a évidemment conscience que sa poupée ne s’adresse pas à tous les publics, mais il espère qu’elle permettra aux robots et aux intelligences artificielles de se démocratiser. Il faut d’ailleurs noter que Samantha n’est pas une simple expérience. Elle sera mise en vente sur un site spécialisé dans les mois à venir, pour environ 5 374 €.

En attendant, il faut rappeler que notre ingénieur n’est pas le seul à s’intéresser à cette question. L’entreprise derrière les RealDoll compte elle aussi lancer une poupée gonflable intelligence avant la fin de l’année.

Mots-clés insolitesextoys

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Pas de commentaires

Ajouter le votre.