Pour l’ARCEP, Free ne bride pas volontairement Netflix

Depuis des mois, de nombreux abonnés de Free se plaignent de ne pas pouvoir accéder dans les bonnes conditions à la plateforme de streaming Netflix. Fast, le service de Netflix qui permet de mesurer la vitesse de téléchargement, a même montré que Free se positionnait toujours à la dernière place de ses classements.

Face à cette situation et ne s’estimant pas en faute, l’opérateur a décidé de porter plainte contre le service de streaming.

Netflix Free

L’ARCEP a décidé de jouer les médiateurs et de mener une enquête sur le problème de débit qui oppose les deux parties. D’après Sébastien Soriano, président de cette autorité, le résultat de ces enquêtes est sans appel : Free ne bride pas volontairement l’accès à Netflix.

« Nous avons commencé à enquêter et les premiers résultats montrent qu’il n’y a pas d’irrégularités de la part de Free. » tels sont ses constats.

Un problème d’interconnexion

Le fait que de nombreux utilisateurs de Free se soient plaints sur la plateforme « J’alerte l’Arcep » des problèmes qu’ils rencontraient pour se connecter à Netflix a poussé cette autorité à se pencher de plus près sur cette affaire. Les enquêtes qu’elle a menées ont donc permis de blanchir Free.

« Il semble fort probable donc que ce soit un problème d’interconnexion à résoudre entre Free et Netflix. Il serait donc injuste de rejeter la faute uniquement sur Free. La balle est aussi dans le camp de Netflix pour mettre fin à cette situation. » a expliqué Sébastien Soriano.

Free refuse de souscrire à Open Connect

D’après l’ARCEP, pour résoudre ce problème, Free pourrait laisser davantage de place au trafic de Netflix. Toutefois, l’opérateur estime que c’est à Netflix de supporter le coût que cela engendrerait.

De son côté, le service de streaming a souligné l’existence d’Open Connect, un programme qui consiste à déplacer les serveurs et contenus sur les réseaux FAI partenaire pour offrir une meilleure qualité de service aux abonnés. Toutefois, contrairement à Bouygues, Orange ou SFR, Free a refusé de souscrire à ce programme.

Les deux sociétés devront donc trouver un terrain d’entente s’ils veulent résoudre ce problème de débit. En s’attardant sur ce problème, leurs utilisateurs respectifs pourraient voir ailleurs.

Mots-clés arcepfreenetflix