Pour Naughty America, la réalité virtuelle est en train de révolutionner l’industrie du porno

La réalité virtuelle (VR) s’est désormais invitée dans les films pour adultes. Pour les acteurs de l’industrie, la VR porn révolutionne l’industrie du porno avec les expériences immersives et interactives qu’elle peut offrir. Mais a-t-elle vraiment tout ce qu’il faut pour répondre aux attentes ?

Selon Ian Paul, CIO de Naughty America, la « VR est une niche qui a le feu en poupe. Donc, c’est une force avec laquelle il faut compter, et elle peut facilement passer de la plus grande niche à la plus importante, puis à la force dominante dans l’industrie ».

YouPorn VR

Naughty America pense que : « oui » !

La VR porn est déjà sur le point de s’imposer dans l’industrie pornographique, avec des sites comme PornHub qui reçoit plus de 500 000 vues par jour pour sa vidéothèque VR de plus de 2 600 vidéos. Ce sont des chiffres incroyables et la vague n’a pas l’air de vouloir se briser de sitôt. L’industrie du porno a également été reconnue comme une force motrice majeure en ce qui concerne l’adoption de nouvelles technologies et, avec l’industrie du jeu vidéo, elle est le principal moteur de la réalité virtuelle.

La VR porn a pu obtenir le support des casques de réalité virtuelle par le biais d’applications tierces, et même si le catalogue de vidéos disponibles est toujours éclipsé par la pornographie classique, il s’agrandit de jour en jour.

Reste des obstacles à surmonter

Mais les détracteurs du porno VR sont également faciles à trouver. Demandez aux développeurs de jeux vidéo et ils vous diront que le jeu est l’avenir de la VR. Palmer Luckey, le fondateur de l’Oculus VR, reproche de ce fait aux grandes sociétés de VR le fait « qu’ils prétendent que la VR adulte n’existe pas ». Il affirme que s’il devait retourner dans une grande entreprise de VR, il « financerait secrètement du contenu VR pour adultes parce que la pornographie a été un moteur important pour toutes les formes récentes de médias ».

Toutefois, un problème qui semble freiner l’adoption de la VR est le manque de standardisation au sein de l’industrie. Les casques de réalité virtuelle utilisent tous une technologie différente – allant des écrans variables aux techniques de suivi. Cela rend les applications plus difficiles à développer et maintient les coûts de production élevés.

 

Mots-clés insolitensfysextech