Pour Tim Cook, « les fake news détruisent le cerveau des gens »

Tim Cook ne porte visiblement pas les fameuses fake news dans son cœur non plus. D’après lui, ces contenus détruiraient même le cerveau des gens. Pas de doute, le patron d’Apple a le sens de la formule.

L’homme a profité d’une entrevue menée par le Daily Telegraph pour revenir sur le phénomène des fausses informations et pour donner son point de vue sur la question. Fidèle à son habitude, il n’a pas mâché ses mots et il n’a pas non plus été tendre à l’égard des sites véhiculant ces articles.

Tim Cook Fake News

Tim Cook ne porte pas les fake news dans son cœur lui non plus.

Mais il ne s’est pas contenté de les condamner. Il a également appelé les entreprises du secteur à créer de nouveaux outils pour lutter contre la diffusion de fausses informations.

Tim Cook ne porte pas les fake news dans son coeur

Pour lui, il est effectivement indispensable que les géants du secteur s’allient pour créer des outils visant à réduire le volume de fausses informations. La tâche est évidemment délicate, car il faut dans le même temps s’assurer de ne pas empiéter sur la liberté d’expression et sur la liberté de la presse.

Tim Cook n’en reste pas là. Pour lui, les médias ne recherchent plus suffisamment la vérité et ils se focalisent trop sur leurs chiffres : « Nous traversons une période dans laquelle, malheureusement, ceux qui réussissent sont ceux qui s’emploient à faire le plus de clics possible, pas ceux qui essaient de transmettre la vérité. Cela détruit le cerveau des gens. Nous sommes nombreux à nous plaindre de cela, mais personne n’a encore compris quoi faire. »

Il ne donne pas de précision sur la nature de ces outils, mais il appelle tout de même à une campagne de grande envergure. Notamment dans les écoles. La réponse à cet épineux problème passerait donc par l’éducation et la sensibilisation.

Un contexte très compliqué

Ces propos tombent dans un contexte assez particulier. Facebook a en effet été accusé de faciliter la diffusion de fake news lors de la dernière campagne présidentielle.  Des fake news qui ont permis à Donald Trump de l’emporter sur son adversaire démocrate et de décrocher ainsi le poste suprême.

Face à la situation, le géant des réseaux sociaux a récemment déployé un nouvel outil pour permettre à ses utilisateurs de lui signaler les fausses informations diffusées sur sa plateforme.

Crédits Image

Mots-clés apple