Pour YouTube, les vidéos de combats de robots s’apparente à de la maltraitance animale

Des vidéos YouTube sont fréquemment supprimées de la plateforme pour violation des termes d’utilisation. Le géant du streaming interdit en effet purement et simplement certains types de contenu, comme les combats de coqs, les combats de taureaux et toutes autres images mettant en évidence la maltraitance animale. En revanche, les termes d’utilisation ne mentionnent pas les combats de robots dans sa liste noire.

Pourtant, de nombreuses vidéos de combats de robots ont récemment été retirées de la plateforme. La raison de leur suppression ? De la violence animale.

Crédits Pixabay

Notons que YouTube a avoué avoir retiré les vidéos par erreur. Ainsi, elles sont de nouveau disponibles sur la plateforme.

De nombreuses vidéos supprimées de YouTube

Des centaines de vidéos de combats de robots ont récemment été retirées de la plateforme de streaming vidéo pour cause de maltraitance animale.

Environ quinze chaînes auraient été touchées par la suppression. Ces dernières auraient notamment reçu un message expliquant qu’« Infliger de manière délibérée de la souffrance animale, ou forcer des animaux à combattre n’est pas autorisé sur YouTube. Les exemples incluent les combats de chiens et de coq, mais ne s’y limitent pas. »

Et puisque les vidéos n’incluaient aucun animal, ni même un être vivant, les YouTubeurs n’ont pas manqué d’exprimer leur confusion. Le constructeur de robots Jamison Go a notamment indiqué sur Facebook que c’était un jour triste pour lui car il a perdu neuf vidéos.

Des explications ?

En voyant les revendications des YouTubeurs – dont la vidéo de Maker’s Muse qui a été vue plus de 200 000 fois – YouTube a avoué avoir retiré les vidéos de combats de robots par erreur. Un porte-parole de la firme a par ailleurs confirmé à The Verge que la plateforme autorisait bien les combats entre robots.

Selon les théories des internautes, l’intelligence artificielle de reconnaissance de la plateforme serait notamment responsable de l’erreur. Cependant, des employés sont tout de même censés vérifier les contenus avant la suppression des vidéos.

En outre, un Youtubeur victime de la suppression aurait reçu un message indiquant que la vidéo a été signalée. Ainsi, il ne faudrait également pas écarter l’éventualité qu’une personne ait voulu que les vidéos soient retirées de la plateforme.

Mots-clés insoliteyoutube