Voila pourquoi Android Silver a été abandonné par Google

Cela fait maintenant un bon paquet de mois que nous avons entendu parler pour la première fois d’Android Silver, un nouveau projet nous venant tout droit de chez Google qui avait ainsi pour but de promouvoir Android lui-même au travers de divers smartphones sélectionnés sur le tas. L’idée d’Android Silver était finalement assez proche des Google Play Editions : une version d’Android proche de celle que l’on trouve sur les Nexus, mais sur d’autres smartphones.

Après plusieurs mois de spéculations, nous avons cru qu’Android Silver remplacerait le programme Nexus, ce qui a été contredit par Google lui-même. Finalement, le programme Android Silver aurait été abandonné, avant même d’être rendu officiel, et la raison est récemment tombée grâce à une interview de Re/code : la fragmentation dont on parle tant quand on évoque Android arrange les constructeurs.

Nexus

Les Nexus seront encore les seuls ambassadeurs d’Android pour un bon moment

Pour Google, promouvoir Android, c’est proposer une version du système d’exploitation sans ajout, sans modification faite par les constructeurs, exactement comme ce qui est fait avec les smartphones Android One.

Mais les constructeurs ne l’entendent pas tout à fait de cette oreille, préférant quant à eux proposer leur propre vision d’Android au travers d’une surcouche parfois très riche en modifications. Pour beaucoup de constructeurs, proposer une expérience logicielle personnalisée est tout aussi important que de développer la partie matérielle.

Aussi, pour ne pas avoir à partager leur marque avec celle de Google de façon trop visible, ces mêmes constructeurs auraient refusé de prendre part au programme Android Silver qui a donc dû être abandonné, faute de partenaires.

De plus en plus, Google cherche à étendre sa marque, à montrer que c’est bien lui qui est derrière tout ce qu’on utilise. Preuve en est : le fameux « Powered by Android » récemment imposé, de même que les applications Google toujours plus nombreuses qui devront être installées par défaut sur les smartphones proposant le Google Play Store.

D’ailleurs, cela ne se limite pas aux smartphones : si l’avis de Google a récemment changé, il ne faut pas oublier qu’Android Wear, Auto et TV n’avaient à la base pas pour vocation d’être autorisés à être modifiés.

Via

Mots-clés androidgoogle