On sait enfin pourquoi les anneaux lunaires de Saturne ont des formes et des couleurs différentes

Saturne est une planète vraiment fascinante, non seulement pour ses anneaux extraordinaires, mais aussi pour les soixante lunes qui gravitent inlassablement autour d’elle. Si vous avez déjà pu observer attentivement l’« anneau lunaire » du satellite, vous avez peut-être remarqué que ses lunes ont des formes et des couleurs différentes.

Certaines sont bleu, rouge, d’autres sont en forme de soucoupe…

saturne

Crédits Pixabay

Les chercheurs de la NASA ont réussi à résoudre ce mystère grâce aux informations qu’ils ont pu récolter grâce à la sonde spatiale Cassini.

Cette dernière est en effet parvenue à survoler cinq lunes de Saturne (Pan, Daphnis, Atlas, Pandora et Épiméthée), avant de plonger au cœur de la planète.

Les données rassemblées par Cassini ont permis aux scientifiques d’analyser la forme, la composition, la structure ainsi que l’environnement de ces lunes. L’étude a fait l’objet d’un article détaillé qui a été publié en ligne sur la revue Sciences, le jeudi 28 mars dernier.

Les anneaux et les lunes seraient liés

En étudiant les données récoltées par Cassini, les chercheurs de la NASA ont découvert que la couleur des lunes de Saturne est liée à leur position par rapport aux anneaux de la planète. Nous avons par exemple Pan qui est rouge et la plus proche, ainsi qu’Épiméthée qui est bleue et éloignée.

Tout s’expliquerait par l’apparition des lunes qui dépendrait de deux facteurs différents : 1) la contamination par un matériau rouge qui proviendrait des anneaux principaux et qui pourrait être un mélange de fer et de composés organiques, ou bien 2) des averses de particules de glace ou de vapeur d’eau provenant de panaches volcaniques originaires d’Encelade, une autre lune de Saturne.

Des lunes de faible densité

Pour ce qui est de la forme, les scientifiques ont remarqué que les lunes avaient de faibles densités. Cela expliquerait les formes de soucoupe volante de certaines d’entre elles, notamment Pan et Atlas.

Les chercheurs suggèrent que les matériaux annulaires qui composent les lunes et s’accrètent sur des noyaux denses, s’accumulent parfois sur les équateurs de ces lunes, d’où leur forme parfois étrange.

Mots-clés NASAsaturne