La toute première version d’Android en vidéo

Quelque part en 2007, une étrange rumeur a commencé à émerger sur la toile, une rumeur touchant à Google et plus précisément à un certain « G Phone » censé révolutionner le marché de la téléphonie mobile. Nous étions tous très excités, évidemment, mais force est de constater que nous nous sommes complètement plantés. Plutôt que de produire un smartphone, le géant américain a ainsi fait le choix de développer rien de moins qu’une plateforme mobile, une plateforme qui est aujourd’hui utilisée par des millions de personnes à travers le globe. Vous l’aurez compris, il s’agit bien évidemment d’Android et sachez que vous allez pouvoir retrouver un peu plus bas la présentation officielle de l’un des plus beaux succès de Google.

C’est donc un Sergey Brin fringuant, chevelu mais sans lunettes qui s’est occupé d’introduire ce qui est devenu, avec le temps, l’un des plus beaux succès de sa firme. Très rapidement suivi par un Steve – rien à voir avec les pommes – particulièrement démonstratif et finalement chargé de mettre en perspective certaines des fonctionnalités de la plateforme.

Une vidéo de la première version d'Android

La toute première version d’Android était plutôt… minimaliste.

Et il faut bien l’avouer, à ses débuts, Android ne manquait déjà pas d’attrait. Oh, bien sûr, comparé à ce que l’on trouve aujourd’hui sur le marché, il n’y a pas non plus de quoi s’extasier, mais il est important de remettre les choses dans leur contexte. On parle effectivement ici d’un produit qui a été présenté il y a six années de cela. Un produit qui jouait d’ailleurs sur deux tableaux avec un terminal proche des BlackBerry, et un autre similaire à l’iPhone. Un sacré coup de maitre, d’ailleurs, puisque Google s’adressait finalement à deux publics très différents : les professionnels habitués des claviers physiques d’un côté, et les mobinautes branchouilles adeptes du tactile de l’autre.

Le plus sidérant, finalement, c’est de voir le chemin accompli depuis. En quelques années, Google est effectivement parvenu à imposer sa plateforme sur un marché qui était pourtant dominé par de grosses sociétés comme Nokia, Sony Ericsson ou même RIM. Comme quoi, parfois, avec quelques idées et un peu d’huile de coude, on peut réaliser de vrais miracles.

Note : Sinon oui, à l’époque, les vidéos étaient en 360p. Dingue, non ?



Via