Clicky

Prime Vidéo : vers une version gratuite avec de la pub ? (MAJ)

Amazon serait selon certaines sources en train de plancher sur une version totalement gratuite de Prime Vidéo, une version entièrement rentabilisée par l’affichage et la diffusion de publicités.

Amazon s’est fait connaître en vendant des livres en ligne. Après avoir réussi à fédérer autour de son site une communauté forte de plusieurs millions de personnes, l’entreprise américaine a commencé à vendre d’autres produits. L’initiative a été couronnée de succès et la société a fini par devenir le champion de l’e-commerce que nous connaissons.

Télévision espion

Loin de se reposer sur ses lauriers, Amazon a continué sur sa lancée en lançant plusieurs services destinés aux particuliers.

Prime Vidéo : une version gratuite en vue ?

Prime Vidéo en fait partie et ce dernier vient se positionner sur un segment proche de celui de Netflix. Tout comme ce dernier, le service propose en effet aux internautes d’accéder à un catalogue riche de plusieurs dizaines de séries, de films et d’animes en échange d’un abonnement, un abonnement dont le montant est fixé à 5,99 € par mois.

Si cette somme reste relativement accessible, Amazon aurait tout de même dans l’idée de lancer une nouvelle formule un peu différente.

Le géant américain travaillerait en effet sur une version gratuite de son service, une version rentabilisée par le biais de l’affichage et de la diffusion de campagnes publicitaires. Sous quelle forme ? Toute la question est là, mais il sera étonnant que l’entreprise se limite au traditionnel display compte tenu de la nature des contenus proposés.

Un service rentabilisé par la publicité

En réalité, il serait même logique qu’elle s’inspire du modèle de la télévision en optant pour des coupures publicitaires ciblées.

Pour le moment, Amazon n’a rien confirmé, mais une source anonyme a indiqué que l’entreprise avait dans l’idée d’offrir aux annonceurs la possibilité de diffuser leurs propres spots publicitaires sur la plateforme, avec un système de partage des gains à la clé.

Il faut tout de même rappeler que si le contenu de Prime Vidéo est encore loin d’égaler celui proposé par Netflix, Amazon a dépensé des fortunes pour produire ses propres contenus. The Man in the High Castle a ainsi été produit par ses soins, de même pour Mozart in the Jungle ou encore Bosch. En outre et comme nous en parlions ce matin, la firme a également dépensé une véritable fortune pour décrocher les droits d’adaptation du Seigneur des Anneaux sous forme d’une série télévisée.

MAJ : Amazon a formellement démenti l’information.

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.