Clicky

Prise de bec entre les patrons de Tesla et de Facebook sur l’IA

Dire que l’entente entre Mark Zuckerberg et Elon Musk n’est pas au beau fixe en ce mois de juillet 2017, est un doux euphémisme. Les patrons respectifs de Facebook et Tesla se sont en effet pris le bec cette semaine au sujet de l’Intelligence Artificielle. Un sujet que les deux hommes ne perçoivent clairement pas de la même manière.

La genèse de cette passe d’armes remonte à lundi. Lors d’une de ses régulières « séances » de Ask Me Anything sur Reddit, Mark Zuckerberg a répondu à la question d’un internaute, qui souhaitait avoir son point de vue sur l’IA. Le trentenaire lui en a donc parlé en termes élogieux et lui a fait part de son optimisme en la matière. Une prise de position jugée naïve par Elon Musk qui a pour sa part twitté que la connaissance de son collègue sur la question était « limitée« .

La firme de Redmond vient de dévoiler ses derniers résultats. Si sa division Cloud cartonne, ce n’est pas le cas de la branche Xbox et du secteur entreprise…

Ce qu’il faut savoir c’est que la déclaration initiale de Mark Zuckerberg sonnait comme une charge à l’encontre du PDG de Tesla et de son récent discours prononcé devant les gouverneurs des États-Unis.

Mark Zuckerberg VS Elon Musk : deux écoles qui s’opposent ?

Une prise de parole au cours de laquelle l’homme d’affaires avait fait part de ses inquiétudes à propos de la place grandissante de l’IA dans le monde de l’entreprise.

Au fond c’est (du moins semble-t-il) les écoles de l’optimisme candide et du réalisme alarmiste qui s’opposent au travers de cette joute entre les deux chefs d’entreprises de la Silicon Valley.

Mark Zuckerberg considère que « dans les cinq ou dix prochaines années, les IA vont beaucoup améliorer notre vie. Se positionner contre elles, c’est réfuter l’idée d’avoir des voitures plus sûres, ou celle de pouvoir mieux diagnostiquer les gens lorsqu’ils tombent malades ».

Il a par ailleurs déclaré que le comportement des gens qui s’opposent au développement de l’IA « en faisant valoir des scénarios de fin du monde » était « à certains égards irresponsable« .

Inutile de préciser pourquoi les déclarations du patron de Facebook ont été particulièrement appréciées du côté de celui de Tesla, qui s’apprête pour sa part à lancer un « film » traitant des risques liés – selon lui – au développement de l’IA.

Crédit illustration

Share this post

Nathan

Geek dans l'âme et curieux de nature, Nathan est mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R.