Clicky

Prise en main de l’iPhone Xs

Apple a organisé le 12 septembre dernier une conférence de presse consacrée à trois nouveaux téléphones et à une nouvelle montre connectée. L’iPhone Xs faisait partie des nouveautés annoncées et il est arrivé hier à la maison. On attaque donc avec cette prise en main.

Dans cette vidéo, nous allons nous focaliser sur les bases. Après avoir déballé le téléphone et inspecté le contenu de sa boîte, nous nous pencherons ainsi sur son design et son ergonomie.

iPhone Xs : image 1

Une vidéo plus complète sera mise en ligne dans quelques semaines, lorsque j’aurai un peu plus de recul. Je sais que les délais sont parfois longs entre les prises en main et les tests, mais je préfère prendre mon temps afin de vous donner l’avis le plus objectif possible.

Packaging & Accessoires

Apple n’a pas cherché à réinventer la roue avec son nouveau téléphone. La boîte de l’iPhone Xs ressemble à s’y méprendre à celle de l’iPhone X. Seul le visuel change. Il met effectivement en scène l’un des nouveaux fonds d’écran livré avec le terminal, un fond d’écran qui rend d’ailleurs l’encoche de l’appareil totalement invisible. Un choix amusant.

À l’arrière, on retrouve les mentions légales habituelles, ainsi que la mention du stockage. En ce qui me concerne, mon choix s’est porté sur la version 256 Go.

En ouvrant la boîte, on tombe directement sur un étui dans lequel ont été glissés les stickers et le guide de mise en route rapide du terminal. Fidèle à ses habitudes, Apple a été droit à l’essentiel. Le guide de mise en route rapide fait en effet dans le minimalisme le plus complet. C’est également dans cet étui que l’on trouvera l’épingle permettant d’ouvrir la trappe de la carte SIM.

L’iPhone Xs se trouve en dessous, protégé par un film protecteur. Les accessoires sont placés sous l’appareil et là encore, Apple a fait dans le minimalisme. Contrairement au modèle précédent, l’iPhone Xs est en effet livré sans l’adaptateur Lightning/jack. La pilule est plutôt difficile à avaler, surtout quand on connaît le prix de l’appareil.

Le luxe, ce n’est pas uniquement de proposer des produits à des tarifs très élevés, c’est aussi être en mesure d’apporter un service exceptionnel à ses clients. Dommage qu’Apple n’ait pas poussé l’idée jusqu’au bout.

Cette constatation vaut aussi pour le chargeur livré avec l’appareil. La firme s’est contentée de placer un bloc 5W dans la boîte, un bloc qui ne nous permettra pas de profiter de la charge rapide. De mon point de vue, cet « oubli » est tout simplement impardonnable.

Le kit mains libres ne change pas. Il est plutôt joli et il est pourvu d’un connecteur Lightning. Il sera donc possible de le brancher directement sur le connecteur du téléphone. Le câble de charge/synchro se trouve sous le kit.

iPhone Xs : image 3 iPhone Xs : image 2

Design & Ergonomie

L’iPhone Xs se décline en trois coloris différents. Il est possible de le prendre en gris sidéral, en blanc ou en or. C’est donc une couleur de plus que l’année dernière. En ce qui me concerne, mon choix s’est porté sur la version gris sidéral.

L’appareil est bien entendu de très bonne facture. Les finitions sont exemplaires et on sent immédiatement que la firme a apporté le plus grand soin aux détails. Le téléphone est en effet très agréable en main et il a beaucoup de charme.

Apple a bien entendu opté pour des matériaux de qualité. Le boîtier se compose ainsi de deux plaques en verre montées sur un châssis en métal aux bordures bombées. Ici, la firme a opté pour un acier inoxydable afin de rendre son téléphone plus résistant aux affres du temps.

L’iPhone Xs est d’ailleurs certifié IP68. Il sera tout à fait possible de l’exposer à la poussière ou à l’eau sans craindre pour son intégrité physique. Il survivra même à d’éventuelles immersions.

Apple a également doté son téléphone d’un système de charge sans fil. Ce dernier est censé être plus rapide que celui du modèle précédent. Il faudra cependant attendre mon test pour s’en assurer.

L’ergonomie ne change pas. L’interrupteur des notifications figure toujours sur la tranche gauche, au-dessus des deux contrôles du volume. Le bouton de mise sous tension se trouve de l’autre côté, au-dessus de la trappe d’accès aux cartes, et le connecteur est placé sur la tranche inférieure, entre les grilles habituelles.

Fait intéressant, ces fameuses grilles ne sont plus du tout homothétiques et l’une d’elles comporte ainsi trois trous supplémentaires.

Ce n’est évidemment qu’un détail, mais c’est amusant compte tenu de l’image perfectionniste que se donne l’entreprise.

L’écran est impressionnant. Une fois encore, Apple a opté pour une dalle de type OLED et cette dernière s’annonce proprement magnifique. Elle m’a en tout cas tapé dans l’œil dès la mise sous tension du téléphone.

Comme pour l’iPhone X, Apple a fait en sorte de réduire les bordures entourant la dalle afin de réduire autant que possible les dimensions de son téléphone.

L’encoche répond toujours présente, mais Apple ne semble pas totalement l’assumer. Cette année, tous les fonds d’écran livrés avec le terminal ont pour effet de la masquer en plongeant la partie haute de l’écran dans le noir.

En ce qui me concerne, ces encoches ne m’ont jamais totalement convaincu. Maintenant, sa présence ici n’est pas qu’une question de coquetterie.

La pièce intègre en effet le module True Depth, un module sans lequel Face ID ne serait pas en mesure de fonctionner de manière aussi sécurisée.

Le module photo ne change pas de place et il dépasse toujours de quelques millimètres de la coque. Il suffira cependant de placer l’iPhone dans une housse pour régler le problème.

J’ai d’ailleurs pris soin de commander une des housses proposées par Apple, et plus précisément celle en cuir. Elle est assez chère, elle coûte en effet 55 €, mais elle semble être de bonne facture et elle devrait être en mesure de protéger la plaque arrière du téléphone contre la plupart des chocs. La version RED est d’ailleurs plutôt jolie à regarder.

iPhone Xs : image 5 iPhone Xs : image 4

Premières Impressions

Mes premières impressions sont assez mitigées. L’iPhone Xs est clairement un beau produit, mais Apple s’est une fois de plus montré assez pingre au niveau des accessoires. Encore l’adaptateur, ça peut passer. Mais le chargeur, franchement, ce n’est pas sérieux. On parle ici d’un téléphone dont le prix de vente avoisine celui d’un ordinateur portable ou d’une bonne télévision. Quitte à verser dans le luxe, autant le faire jusqu’au bout.

Le produit en lui-même ne marque pas de rupture franche dans la gamme. Le boîtier est le même que celui de l’iPhone X et Apple n’a apporté aucun changement au design de son produit. Ce qui est finalement assez logique compte tenu de son positionnement. Il ne s’agit pas réellement d’une nouvelle itération, plus d’un modèle intermédiaire.

Maintenant, il me tarde tout de même d’explorer les nouveautés matérielles apportées par le téléphone. Je n’étais pas revenu sur un iPhone depuis l’iPhone 4s et cette expérience devrait être assez intéressante. Elle me permettra aussi de prendre un peu de recul sur le marché et de vous fournir de meilleurs conseils.

iPhone Xs : image 9 iPhone Xs : image 8 iPhone Xs : image 7 iPhone Xs : image 6

Mots-clés appleiphone xs

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.