Prise en main du Asus Zenfone 3

Asus a frappé très fort à la rentrée dernière en levant le voile sur pas moins de six nouveaux téléphones. Le Zenfone 3 faisait partie du lot et le constructeur m’a envoyé un exemplaire de son terminal cette semaine afin que je puisse me faire la main dessus et vous le présenter. En attendant la publication de mon test (prévue pour la fin du mois), voici la prise en main de l’appareil.

Asus est très connu pour ses ordinateurs, mais cela fait maintenant plusieurs années que le constructeur propose des smartphones.

Asus Zenfone 3 : photo 1

La boîte du Zenfone 3 est plutôt sympathique.

Les Zenfone 3 sont les derniers produits issus de ses laboratoires et ils se déclinent en pas moins de six modèles différents. Celui qui m’a été envoyé est le modèle de base et il vient se positionner sur le milieu de gamme.

Caractéristiques Techniques

Mais avant de nous retrousser les manches, on va rappeler brièvement la fiche technique de l’appareil.

Le Zenfone 3 embarque un bel écran Super IPS+ de 5,2 pouces capable d’afficher une définition en Full HD, avec une luminosité de 600nits.

Il est animé par un Snapdragon 625 composé de huit cœurs cadencés à 2 GHz et couplés à la fois à un GPU Adreno 506 et à 3 ou 4 Go de RAM suivant les versions. C’est le premier modèle qui m’a été envoyé.

L’espace de stockage atteint les 64 Go et il est extensible par le biais d’une carte micro SD.

Côté photo, on trouve un capteur PixelMaster 3.0 de 16 millions de pixels surmonté d’une optique stabilisée constituée de six lentilles, avec une ouverture en f/2.0. Il est accompagné d’un flash double ton, d’un autofocus laser et d’un capteur attribué à la colorimétrie. On est donc sur une architecture assez proche de celle du Xperia XZ.

La caméra frontale atteint les 8 millions de pixels et elle est surmontée d’une optique ouvrant à f/2.0 elle aussi.

La 4G répond à l’appel, de même pour le WiFi 802.11 ac, le Bluetooth 4.2 et le traditionnel GPS. La batterie atteint pour sa part les 2650 mAh.

Le prix ? Il est de 379 €.

Asus Zenfone 3 : photo 3

Asus a placé une vitre bombée à l’avant pour rendre le téléphone plus agréable à utiliser.

Asus Zenfone 3 : photo 2

Le Zenfone 3 a vraiment de l’allure.

Packaging & Accessoires

Le Zenfone 3 est livré dans une boîte sombre. Elle ne comporte aucun visuel. Seul le nom du téléphone apparaît, en lettres d’or. Les mentions légales sont placées à l’arrière.

En ouvrant la boîte, on tombe tout de suite sur l’appareil. La documentation est en dessous, dans une boîte contenant les papiers en lien avec la garantie et l’ustensile utilisé pour ouvrir la trappe.

Les accessoires sont en dessous. En plus du bloc secteur, on trouve un câble de synchronisation, un kit mains libres et ses embouts.

L’offre est plutôt complète, donc.

Asus Zenfone 3 : photo 5

Le terminal inspire confiance.

Asus Zenfone 3 : photo 4

Le Zenfone 3 tient bien dans la main avec son écran de 5,2 pouces.

Design & Ergonomie

Le Zenfone 3 est léger et compact. Il se compose de deux vitres en verre fermement maintenues par un châssis métallique aux bordures arrondies. Les deux plaques en verre sont traitées au Gorilla Glass et la vitre recouvrant la dalle de l’appareil est légèrement bombée.

L’écran occupe environ 77 % de la surface de l’appareil. Plutôt correct, donc. Asus a placé trois boutons capacitifs en dessous. Ils renvoient vers les fonctions propres à Android.

Les boutons physiques sont situés sur le flanc droit. Les deux boutons du volume sont placés assez haut sur la tranche, ils nous tomberont naturellement sous l’index.

Le constructeur a placé le connecteur sur la tranche inférieure, à cause de la grille des haut-parleurs. Il est parti sur de l’USB Type-C et c’est un choix plutôt judicieux puisque ce standard tend à se démocratiser, du moins sur les téléphones. La prise casque est sur la tranche supérieure pour sa part.

Le module photo est centré à l’arrière et il ressort de quelques millimètres de la coque. Il se trouve en bonne compagnie et il est ainsi entouré par l’autofocus laser et par le capteur RGB et le flash double ton.

Ils surplombent le lecteur d’empreintes digitales.

Le téléphone inspire confiance et ses finitions sont dans la même veine que celles du Galaxy S6 ou du Galaxy S7. Asus a fait de l’excellent travail. Attention cependant, car le verre peut s’avérer assez glissant, surtout durant les premiers jours.

Asus Zenfone 3 : photo 7

La prise casque répond toujours présente.

Asus Zenfone 3 : photo 6

Le port USB Type-C, si pratique.

Premières Impressions

Mes premières impressions au sujet du Zenfone 3 sont très positives.

Le terminal est élégant et très agréable en main. Le verre est un peu glissant, c’est vrai, mais il donne aussi beaucoup de cachet à l’appareil. Je n’ai pas eu l’occasion de prendre les versions noire, turquoise et or en main, mais le modèle blanc est tout simplement superbe et il a en plus la bonne idée de ne pas trop attirer les traces de doigts.

Moins que mon Galaxy S7, en tout cas.

La fiche technique me paraît assez solide elle aussi, mais je ne peux pas vous en dire plus pour le moment et il faudra donc attendre mon test pour savoir ce que vaut l’appareil sur ce terrain.