Clicky

Prise en main du Doogee S70

Doogee s’intéresse lui aussi au secteur du gaming et il vient de lancer une campagne Indiegogo pour son tout nouveau téléphone durci, le fameux Doogee S70. Il est arrivé à la maison la semaine dernière. On attaque donc avec une prise en main.

Cela ne vous aura sans doute pas échappé, mais les téléphones orientés gaming sont assez nombreux sur le marché. Entre le Razer Phone, le Black Shark ou même le Honor Play, nous avons de quoi faire.

Doogee S70 : photo 1

Doogee, lui, a décidé de prendre la tendance à contre-courant en développant un téléphone gaming durci capable de résister à l’eau, à la poussière, aux chocs ou même aux chutes. Et s’il n’est pas le plus puissant de sa catégorie, il aura le mérite de résister à vos ragequit.

Dans cette vidéo, on va surtout se focaliser sur le packaging et sur le design du terminal, mais on parlera aussi de son contrôleur puisque Doogee me l’a aussi fait parvenir. Le test ira plus loin et il sera mis en ligne dans quelques semaines.

Packaging & Accessoires

Le Doogee S70 est vendu dans une boîte en carton à la fois sobre et élégante. Elle ne comporte aucun visuel du produit et elle se contente de citer son nom, accompagné d’un slogan. Doogee ne mentionne pas non plus les caractéristiques de l’appareil et il se contente de faire allusion à sa couleur sur l’étiquette arrière.

En ouvrant la boîte, on tombe directement sur l’appareil, recouvert d’un film protecteur. Ici, on trouve quelques indications relatives à sa fiche technique. On apprend ainsi que l’appareil est doté d’un écran FHD+ de 5,99 pouces, de 6 Go de RAM, de 64 Go de stockage, d’un module photo double et d’une grosse batterie de 5500 mAh. Il est également fait mention de sa certification IP68 et de la présence d’un système de charge sans fil.

La documentation se trouve dans la boîte située en dessous et cette dernière renferme aussi un film protecteur en plastique pour l’écran. Pas de verre trempé au programme malheureusement.

Les accessoires se trouvent dans des compartiments situés en dessous. En plus du bloc chargeur, nous trouverons l’instrument permettant d’accéder à la trappe, un adaptateur USB Type-C / USB, un adaptateur USB Type-C / jack et un câble de recharge.

Le kit mains libre passe en revanche à la trappe. Il faut cependant noter que ce modèle est directement importé de Chine.

En temps normal, les constructeurs chinois glissent des housses en silicone dans la boîte de leurs appareils, mais ce n’est pas le cas ici. Il est évidemment difficile d’être surpris puisque le terminal est recouvert de plastique durci et il n’aura donc aucun mal à se passer d’une housse de protection.

Le GamePad de Doogee est livré dans une boîte noire un peu plus classique. Elle comporte un visuel et elle évoque pour sa part les principales caractéristiques du produit.

Doogee S70 : photo 4 Doogee S70 : photo 3 Doogee S70 : photo 2

Design & Ergonomie

Le Doogee S70 est clairement aux antipodes de tous les appareils du moment. Ici, pas de coque en verre finement travaillée et pas d’écran aux bordures contenues.

L’appareil est lourd, imposant et surtout construit pour durer.

Si l’armature est en métal, elle est aussi recouverte de plusieurs renforts en plastique. On trouve ainsi une fine plaque de plastique à l’arrière avec une texture imitant vaguement le cuir et des renforts en plastique durci au niveau des bordures supérieures et inférieures.

Le module photo est intégré à une plaque en verre elle-même placée dans une pièce en plastique dans laquelle apparaît également le lecteur d’empreintes. Comme évoqué plus tôt, le module photo se compose de deux optiques et de deux capteurs placés les uns à côté des autres.

Le logo du constructeur a été directement gravé sur la plaque arrière, de même pour la mention de sa certification.

L’ergonomie est plutôt classique. La trappe des cartes se trouve sur la tranche droite et elle est protégée par une languette en plastique. Elle est aussi accompagnée d’un bouton de raccourci personnalisable. Les deux contrôles du volume sont situés sur la tranche droite, de même pour le bouton de mise sous tension.

Le connecteur USB Type-C se trouve sur la tranche inférieure, lui aussi protégé par une languette en plastique. L’appareil est dénué de prise casque.

L’écran est assez imposant, mais il est aussi encadré par d’épaisses bordures. La dalle semble être de bonne qualité et Doogee a en plus placé un film protecteur par-dessus l’écran.

Si le S70 n’est pas forcément un canon de beauté, il a au moins le mérite de collectionner les certifications. En dehors de l’IP68, il propose ainsi de l’IP69K et du MIL STD 810G. Il sera donc capable de résister aux températures extrêmes, à la poussière, à l’eau, au sable, aux chocs et aux chutes. On essaiera de le pousser un peu dans ses derniers retranchements lors du test.

Le contrôleur est plutôt classique. Pour le mettre en place, il suffira de l’étirer et de poser le téléphone dedans. Doogee a été généreux au niveau des contrôles et on trouve ainsi quatre gâchettes, un stick, une croix directionnelle, un bouton de mise sous tension et une LED de notification. Une fois que le téléphone est en place, il semble bien maintenu.

Gros bémol en revanche, pour alimenter l’accessoire, il faudra s’appuyer sur un câble micro USB. J’aurais préféré que Doogee parte sur de l’USB Type-C comme le S70.

Doogee S70 : photo 7 Doogee S70 : photo 6 Doogee S70 : photo 5

Premières Impressions

Le Doogee S70 fait un peu figure d’OVNI, c’est une évidence. Il est vraiment très gros et très imposant. Après, c’est un positionnement assumé et ses différentes certifications peuvent être un atout dans certaines circonstances.

Après, le positionnement gaming, je vous avoue qu’il me laisse assez perplexe. Le téléphone est en effet animé par un Helio P23 et donc par une puce plutôt milieu de gamme, une puce loin de proposer la puissance d’un calcul d’un Snapdragon 845 ou même d’un Kirin 970. Mais bon, on ne va pas le juger trop vite et on va attendre le test.

En tout cas, le terminal a connu un beau succès sur Indiegogo. La campagne a en effet été intégralement financée, et cela n’a rien de surprenant puisque le pack complet était proposé… à 299 $.

Doogee S70 : photo 11 Doogee S70 : photo 10 Doogee S70 : photo 9 Doogee S70 : photo 8

Mots-clés doogee

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.