Clicky

Prise en main du Galaxy A8

Samsung a démarré l’année sur les chapeaux de roue en levant le voile sur le Galaxy A8, un appareil au positionnement semi-premium. Il se trouve en ma possession depuis la fin de la semaine dernière.

L’année 2018 n’est pas une année tout à fait comme les autres. Elle marque en effet un véritable tournant pour la gamme introduite en 2014 avec le vénérable Galaxy Alpha et le Galaxy A8 profite directement de ce changement de stratégie.

Galaxy A8 : image 1

Le terminal hérite ainsi d’un certain nombre de caractéristiques propres au Galaxy S8 et au Galaxy S8+. Entre son beau boîtier en verre et son écran aux bordures contenues, il fait un peu figure de Galaxy S8 Mini.

En attendant le test, le moment est donc venu de nous mettre en appétit avec cette prise en main.

Caractéristiques Techniques

Le Galaxy A8 embarque donc un écran Infinity Super AMOLED de 5,6 pouces, un écran capable d’afficher une résolution en 2220 x 1080 et un Exynos 7885 couplé à un GPU Mali G71 et 4 Go de mémoire vive. L’espace de stockage va de 32 à 64 Go en fonction des modèles et il est possible de l’étendre avec une carte micro SD.

À l’arrière, on trouve un capteur de 16 millions de pixels couronné d’une optique ouvrant à f/1.7 et à l’avant une double caméra frontale composée d’un capteur de 16 millions de pixels et d’un second capteur de 8 millions de pixels, le tout avec des optiques ouvrant à f/1.9. L’appareil devrait donc faire plaisir aux amateurs de selfies.

La batterie tape pour sa part dans les 3000 mAh et on trouve en plus du WiFi 802.11 ac, du Bluetooth 5.0 et le NFC, tout ça pour un prix tournant autour des 499 €.

Galaxy A8 : image 3 Galaxy A8 : image 2

Packaging & Accessoires

Le Galaxy A8 est livré dans une boîte blanche très épurée.

Samsung n’a pas cherché à faire dans les fioritures et cette dernière comporte simplement la lettre et le numéro du téléphone en façade et quelques caractéristiques à l’arrière.

En ouvrant la boîte et sans grande surprise, on tombe tout de suite sur le téléphone. Il est relativement imposant, mais c’est surtout son écran qui paraît immense en raison des fines bordures entourant la dalle.

La notice se trouve en dessous, de même pour les accessoires. Ces derniers sont répartis dans plusieurs compartiments différents et l’offre est plutôt complète. En dehors de l’adapteur secteur (compatible charge rapide), on trouvera ainsi le câble de synchronisation et le kit mains libres, un kit composé d’écouteurs intra-auriculaires.

Fidèle à ses habitudes, le constructeur a pensé à placer dans la boîte plusieurs embouts différents afin de permettre au kit de s’adapter à tous les conduits auditifs.

Galaxy A8 : image 5 Galaxy A8 : image 4

Design & Ergonomie

Le Galaxy A8 est indéniablement un beau produit et il suffit de le prendre en main pendant quelques minutes pour s’en rendre compte.

Samsung n’a effectivement pas lésiné sur les matériaux et le boîtier du terminal se compose ainsi de deux plaques en verre collées ensemble par le biais d’un châssis métallique aux bordures arrondies. Des bordures teintes pour s’accorder avec la couleur du dos de l’appareil. Le résultat est vraiment intéressant et la prise en main semble parfaite.

L’écran est évidemment la grosse nouveauté du Galaxy A8. Samsung a effectivement choisi de doter son nouvel appareil d’un écran au format 18,5:9, un écran aux bordures très contenues. Le ratio dalle / façade se rapproche d’ailleurs pas mal de celui du LG G6 ou du LG V30 et l’immersion n’en devrait être que meilleure.

L’ergonomie est plutôt conventionnelle pour sa part et le constructeur a ainsi placé les deux contrôles du volume sur la tranche gauche et le bouton de mise sous tension sur le flanc droit. Etrangement, Samsung a fait l’impasse sur le bouton dédié à Bixby et il faut avouer que c’est un peu dommage.

Galaxy A8 : image 6

Le lecteur d’empreintes répond présent et il est placé à l’arrière, sous le module photo. Il devrait donc être un peu plus facile à trouver du bout des doigts, surtout par rapport à un Galaxy S8 ou un Galaxy Note 8.

D’ailleurs, puisqu’on en parle, le Galaxy S9 devrait lui aussi proposer une ergonomie similaire.

La connectique est regroupée sur la tranche inférieure et la trappe dédiée aux cartes se trouve sur la tranche supérieure. Fait intéressant, le Galaxy A8 pourra accueillir deux cartes SIM et une carte micro SD, cette dernière bénéficiant de son propre emplacement et de sa propre trappe.

Comme indiqué un peu plus haut, l’autre grande nouveauté du Galaxy A8 c’est sa caméra frontale puisque cette dernière se compose de deux optiques et de deux capteurs. La pièce est placée à droite du haut-parleur.

La grille du haut-parleur ne se trouve pas sur la tranche inférieure pour une fois, mais sur le flanc droit. C’était d’ailleurs le cas du Galaxy A3 et du Galaxy A5 lancés l’année dernière. Perso, je trouve cet emplacement idéal puisque la grille restera dégagée lorsque le téléphone est tenu au format paysage.

Sinon, eh bien sachez que le terminal conserve sa certification IP68 et il pourra donc résister à la poussière ou même à l’eau douce.

Galaxy A8 : image 8 Galaxy A8 : image 7

Premières Impressions

Le Galaxy A8 est doté d’un positionnement très intéressant. Sans être aussi puissant qu’un Galaxy S8, il hérite tout de même de plusieurs de ses attributs et il s’impose donc sur le papier comme une excellente alternative pour les budgets les plus serrés.

Il faudra attendre mon test pour savoir si le pari est respecté, mais je peux au moins vous dire que le terminal est une véritable beauté et il devrait par conséquent beaucoup plaire à toutes les personnes attentives au design de leurs téléphones.

Galaxy A8 : image 12 Galaxy A8 : image 11 Galaxy A8 : image 10 Galaxy A8 : image 19

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.