Clicky

Prise en main du Galaxy S9 et du Galaxy S9+

Samsung était présent au MWC 2018 et la firme a même profité de l’occasion pour présenter les deux nouveaux fleurons de sa gamme, à savoir le Galaxy S9 et le Galaxy S9+. En attendant leur lancement, la marque a convié la presse et les influenceurs à une soirée de lancement organisée sur Paris la semaine dernière.

Il y a avait beaucoup de monde et peu de terminaux, mais votre humble serviteur a tout de même réussi à tourner quelques plans afin de pouvoir réaliser cette prise en main.

Prise en main du Galaxy S9 et du Galaxy S9+ : image 1

Avant toute chose, sachez que cette vidéo n’a rien d’un test complet. Ce n’est en effet pas en quelques heures qu’on peut se faire une idée objective d’un produit. L’idée ici est donc uniquement de vous faire part de mes premières impressions.

Design & Ergonomie

Le Galaxy S9 ne marque clairement pas une rupture et il se rapproche ainsi beaucoup du modèle précédent. Comme lui, il est en effet doté d’un boîtier composé de deux plaques en verre collées ensemble par le biais d’un châssis en métal renforcé, un châssis aux bordures légèrement bombées.

La préhension est agréable et le terminal tient bien en main.

L’ergonomie ne change pas. Les deux contrôles du volume se trouvent sur la tranche gauche, au-dessus du bouton dédié à Bixby, l’assistant vocal de la firme. Le bouton d’accueil se trouve de l’autre côté pour sa part, à l’emplacement habituel.

La vraie nouveauté vient finalement du lecteur d’empreintes. Si ce dernier est toujours placé à l’arrière du terminal, il est désormais situé sous le module photo et non plus à côté de l’optique. C’est un choix finalement assez logique puisque le constructeur avait déjà opté pour ce placement sur le Galaxy A8. Le bon côté de la chose, c’est que nous devrions être en mesure de trouver plus facilement le lecteur du bout des doigts une fois le terminal en main.

Pas de gros changements sur la connectique non plus. Le port USB Type-C est situé sur la tranche inférieure, encadré par la prise casque et le haut-parleur.

La trappe dédiée aux cartes se trouve sur l’épaule supérieure du Galaxy S9 et il faut d’ailleurs noter que ce dernier sera capable d’accueillir deux cartes SIM. Il sera donc possible de faire cohabiter deux lignes.

Samsung n’a pas cherché à réinventer la roue et le Galaxy S9 est finalement assez proche du Galaxy S8 sur le plan du design et au niveau de son ergonomie. C’est un peu dommage, c’est vrai, mais l’appareil n’a pas à rougir face à ses concurrents et le niveau de finition est vraiment remarquable une fois encore.

Prise en main du Galaxy S9 et du Galaxy S9+ : image 3 Prise en main du Galaxy S9 et du Galaxy S9+ : image 2

Écran, Processeur & Photo

Samsung a donc préféré se focaliser sur la fiche technique de ses nouveaux téléphones. Le Galaxy S9 et le Galaxy S9+ héritent ainsi d’une nouvelle dalle plus lumineuse, d’une puce plus puissante et d’un tout nouveau module photo équipé d’une optique à ouverture variable.

L’écran, pour commencer, est de très bonne facture et il affiche un bon contraste, une très belle luminosité et une colorimétrie qui semble correcte.

Samsung n’a pas opté pour une dalle totalement borderless, mais le ratio affichage/façade est des plus corrects et on trouve juste deux bandeaux de quelques centimètres d’épaisseur en haut et en bas. L’ensemble est bien équilibré.

Côté navigation, le constructeur a opté pour l’habituelle barre de navigation tactile et on retrouve bien entendu le bouton « home » capacitif présent sur le modèle précédent, un bouton qui restera affiché en permanence et qui nous permettra également d’accéder à certains raccourcis.

Le vrai tour de force du Galaxy S9, de mon point de vue, c’est d’avoir réussi à intégrer une optique à ouverture variable au module photo principal du terminal.

En photo, l’ouverture d’un objectif permet de définir la quantité de lumière qui entrera dedans en modifiant physiquement le diamètre d’ouverture de l’optique. Si ce mécanisme est relativement facile à mettre en place sur un objectif de taille conséquente, il n’en va pas de même pour l’optique miniaturisée d’un smartphone et la prouesse méritait donc d’être saluée.

Dans les faits, la présence d’une optique à ouverture variable changera finalement pas mal de choses puisque nous pourrons la fermer pour récupérer un peu plus de détails sur les scènes photographiées ou l’ouvrir pour faire entrer plus de lumière et pallier ainsi à un manque de lumière.

Parmi les autres fonctions annoncées par Samsung se trouvent les RAEmojis, des emojis réalistes calqués sur notre trombine.

Je ne vais pas vous mentir, la fonction ne m’a pas semblé très aboutie et je ne vois pas franchement son intérêt, ce qui me pousse du coup à penser que je ne fais pas partie de la cible. On verra si mon test me poussera à reconsidérer la chose.

Le scan rétinien est toujours présent et il est censé être un peu plus sécurisé. Il faudra cependant attendre mon test pour avoir mon avis sur cette fonction.

L’écran est classe, la puce est puissante, mais de mon point de vue c’est surtout sur le terrain de la photo que le Galaxy S9 innove.

Entre l’optique à ouverture variable et les fonctions en lien avec l’IA, Samsung semble avoir placé la barre assez haut et il faut d’ailleurs rappeler que le Galaxy S9+ a obtenu la plus forte note attribuée par l’équipe de DxOMark Mobile à ce jour.igts, il vaudra mieux vous orienter vers la version bleue ou rose.

Prise en main du Galaxy S9 et du Galaxy S9+ : image 6 Prise en main du Galaxy S9 et du Galaxy S9+ : image 5

Premières Impressions

Cette prise en main touche désormais à sa fin. Elle est assez courte, mais vous aurez très prochainement droit à un test plus complet puisque la marque vient de m’envoyer un Galaxy S9+ par coursier.

En attendant, si vous avez des questions, les commentaires sont précisément là pour ça.

Prise en main du Galaxy S9 et du Galaxy S9+ : image 14 Prise en main du Galaxy S9 et du Galaxy S9+ : image 13 Prise en main du Galaxy S9 et du Galaxy S9+ : image 12 Prise en main du Galaxy S9 et du Galaxy S9+ : image 11 Prise en main du Galaxy S9 et du Galaxy S9+ : image 10 Prise en main du Galaxy S9 et du Galaxy S9+ : image 9 Prise en main du Galaxy S9 et du Galaxy S9+ : image 8 Prise en main du Galaxy S9 et du Galaxy S9+ : image 7

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.