Prise en main du Honor 8

Honor a organisé une soirée la semaine dernière afin de fêter le lancement du Honor 8 en Europe. Le constructeur a eu la gentillesse de m’inviter et il m’a même laissé repartir avec un exemplaire de son nouveau terminal. En attendant mon test, voici une prise en main de la bête, avec quelques photos et une vidéo en prime.

Le Honor 8 a été présenté une première fois en Chine avant l’été. Il est ensuite arrivé aux Etats-Unis au début du mois d’août et il vient donc de faire son entrée sur le vieux continent.

Honor 8 : image 1

Le Honor 8 reposant dans sa boîte.

Il est effectivement possible de le commander dès à présent, pour un prix fixé à très exactement 399 €.

Caractéristiques Techniques

Comme à l’accoutumée, on va commencer par rappeler brièvement les caractéristiques techniques de la bête.

Le Honor 8 embarque un écran Full HD de 5,2 pouces avec un Kirin 950 composé de huit cœurs couplé à 4 Go de RAM, avec 32 Go de stockage et un port magique capable d’accueillir au choix deux cartes SIM ou une carte SIM et une carte micro SD.

Côté photo, on retrouve deux capteurs de 12 millions de pixels à l’arrière, exactement comme le P9. Le premier se chargera des photos en couleur le second des photos en noir et blanc. H

onor a ajouté une caméra frontale de 8 millions de pixels en façade et on a aussi de la 4G, du WiFi 802.11 ac, du Bluetooth 4.2, une puce NFC et une batterie de 3 000 mAh compatible chargement rapide, avec un port USB Type-C derrière.

Le téléphone est dispo en Europe dès à présent pour 399 € et il se décline en trois couleurs : noir, blanc et bleu. C’est cette dernière version qui m’a été prêtée.

Honor 8 : image 2

Le Honor 8 fait la part belle au verre.

Honor 8 : image 3

Les finitions sont remarquables.

Honor 8 : image 4

Le téléphone est très léger en main.

Déballage

Il y a clairement du changement au niveau du packaging. Honor passe au effet du bleu au blanc et le résultat est plutôt sympa. La boite de l’appareil joue d’ailleurs la carte du minimalisme et on a juste le nom de l’appareil en façade et les mentions légales à l’arrière.

En ouvrant la boite, on tombe nez à nez sur le Honor 8, placé de profil.

Après l’avoir retiré de son logement, on pourra accéder au compartiment renfermant les accessoires. Là encore, Honor a accordé le plus grand soin au packaging avec un système de tiroirs bien foutu.

Et les accessoires alors ? On a un kit mains libres, un câble de recharge/synchro et un bloc secteur. La documentation se trouve dans un compartiment à part, avec des autocollants et l’accessoire permettant d’ouvrir la trappe.

L’offre est plutôt complète, donc.

Honor 8 : image 5

Le Honor 8 est équipé de deux capteurs à l’arrière.

Honor 8 : image 6

La trappe d’accès est située à gauche.

Honor 8 : image 7

La bordure métallique est finement travaillée.

Design & Ergonomie

Le Honor 8 n’a rien à voir avec son prédécesseur. Il troque en effet le métal au profit d’une belle coque en verre teintée.

Il n’est pas très grand et il n’aura aucun mal à se loger dans le creux de la main. Il sera d’ailleurs possible de l’utiliser d’une seule main sans trop de difficulté. Je le trouve aussi très léger.

L’appareil est doté d’une bordure métallique finement travaillée. Elle est teintée elle aussi et Honor a opté pour un noir profond sur le modèle bleu. Belle association.

L’ergonomie est assez conventionnelle, du moins en apparence. Les trois boutons physiques principaux sont ainsi placés sur le flanc droit, de l’autre côté on a la trappe. La connectique se trouve en dessous et la prise casque s’accompagne ainsi d’un port USB Type-C.

Et au dessus alors ? On trouve un émetteur infrarouge. Le Honor 8 pourra en effet être utilisé comme une télécommande universelle.

A l’arrière, les deux capteurs photos s’accompagnent d’un double flash led et d’un autofocus laser afin d’accélérer la mise au point. Ils surplombent un lecteur d’empreintes digitales assez particulier.

Il pourra en effet être utilisé comme lecteur d’empreintes et comme touche de raccourcis. L’utilisateur n’aura ainsi qu’à se rendre dans les paramètres associer le bouton à ses applications préférées. Futé.

Honor 8 : image 8

Le terminal est assez fin.

Honor 8 : image 9

Tous les boutons sont regroupés sur le flanc droit de l’appareil.

Honor 8 : image 10

Le Honor 8 est équipé d’un port USB Type-C.

Premières Impressions

Le Honor 8 a vraiment beaucoup de charme, c’est indéniable, et il n’a même rien à envier aux téléphones haut de gamme. Pas en terme esthétique en tout cas.

Je n’ai effectivement pas encore assez de recul pour juger de ses performances puisque je me suis contenté de m’amuser avec pour le moment, sans aller très loin. J’ai tout de même pris quelques photos afin de tester son module et j’ai bien aimé ce que j’ai vu, notamment sur la partie noir et blanc.

Comme d’habitude, si vous avez des questions, les commentaires sont là pour ça. Je vais essayer de faire vite (et bien) pour le test, sachant que Microsoft m’a aussi envoyé une Surface Pro 4 et qu’un Galaxy Note 7 ne devrait pas tarder à arriver à la maison.

Mots-clés honorhonor 8vidéo