Clicky

Prise en main du Huawei Mate 10 Pro

Huawei a créé la surprise le mois dernier en levant le voile sur une nouvelle phablette pourvue d’un design léché et dopée à l’intelligence artificielle : le fameux Mate 10 Pro. Il est arrivé à la rédaction la semaine dernière.

Après le déballage en live réalisé sur notre page Facebook, le moment est donc bien choisi pour nous attaquer à la prise en main de ce téléphone pas tout à fait comme les autres. Cet article se focalisera donc sur le packaging et les accessoires du terminal, mais aussi sur son design et sur son ergonomie.

Huawei Mate 10 Pro : photo 1

Le test est en cours d’écriture pour sa part et il sera publié en début de semaine prochaine.

Caractéristiques Techniques

Le Huawei Mate 10 Pro vient se positionner sur le haut de gamme et cela s’en ressent évidemment sur sa fiche technique.

L’appareil place en effet la barre très haut et il est ainsi doté d’un bel écran FullView de 6 pouces capable d’afficher une résolution en 2160 x 1080 pour une densité de pixels de 402 ppp. Cette fois, le constructeur a opté pour une dalle OLED avec de beaux contrastes à la clé.

Côté processeur et sans surprise, Huawei a opté pour un Kirin 970 composé de huit coeurs couplés à un NPU (Neural Network Processing Unit) et à très exactement 6 Go de mémoire vive. L’espace de stockage atteint pour sa part les 128 Go et il est impossible de l’étendre par le biais d’une carte micro SD.

En revanche, le terminal est doté de deux emplacements pour cartes SIM et ces derniers sont tous les deux compatibles avec la 4G.

Huawei n’a pas fait les choses à moitié au niveau de la photo et il a ainsi doté son téléphone d’un module double composé d’un capteur monochrome de 20 millions de pixels et d’un capteur RVB de 12 millions de pixels. Ils sont tous les deux couronnés d’une optique stabilisée ouvrant à f/1.6.

Pour enfoncer le clou, le constructeur a également intégré un autofocus hybride, un laser et un capteur de profondeur.

La caméra frontale atteint les 8 millions de pixels et elle embarque cette fois une optique ouvrant à f/2.0.

Le Huawei Mate 10 Pro est doté d’une batterie de 4000 mAh compatible avec le rechargement rapide de la marque et alimentée par un connecteur USB Type-C, avec du WiFi 802.11 ac, du Bluetooth 4.2, un GPS, le GLONASS et de la 4G. Il est aussi livré sous Android 8.0 Oreo.

Proposé en bleu, en gris ou en brun, le terminal sortira à la mi-novembre et il sera proposé au prix conseillé de 799 €.

Huawei Mate 10 Pro : photo 3 Huawei Mate 10 Pro : photo 2

Packaging & Accessoires

Le Huawei Mate 10 est livré dans un magnifique écrin sombre. Le constructeur n’a effectivement pas fait les choses à moitié de ce côté-là et le téléphone s’accompagne ainsi d’une belle boîte noire dépourvue de visuels et d’informations techniques.

Elle laisse simplement apparaître le nom du terminal – écrit en lettres d’or – et celui du partenaire historique de la marque : Leica.

Il faut effectivement rappeler que Huawei travaille depuis longtemps main dans la main avec Leica, une entreprise allemande fondée dans la première moitié du 19e siècle. Très réputée auprès des photographes, elle est connue pour son savoir-faire en matière d’optique et elle a justement travaillé sur les objectifs couronnant les capteurs du terminal.

Fait intéressant, la boîte comporte aussi un bandeau situé au niveau du nom du terminal, un bandeau rappelant bien évidemment celui présent à l’arrière du téléphone.

En ouvrant la boîte, on se retrouve face au terminal. Placé dans le compartiment de gauche, il impressionne par ses dimensions imposantes. Encore une fois, Huawei a apposé son logo sur la droite, toujours en lettres dorées.

Les accessoires se trouvent dans les deux compartiments situés en dessous.

Le compartiment de gauche abrite l’accessoire utilisé pour l’ouverture de la trappe consacrée aux cartes SIM et une coque en silicone destinée à protéger le Mate 10 Pro des rayures et des chocs. Une charmante attention.

Le compartiment de droite regroupe pour sa part le câble de synchronisation, le bloc chargeur et le kit mains libres. Huawei a d’ailleurs fourni un kit fonctionnant en USB Type-C pour pallier à la suppression de la prise casque de son téléphone. Encore une fois, le constructeur s’est montré généreux.

Le kit mains libres inspire confiance et il a beaucoup d’allure. Les deux écouteurs intra-auriculaires semblent plutôt confortables et il en va de même pour la télécommande placée sur le câble.

En déballant le Mate 10 Pro, on réalise immédiatement que Huawei a mis les petits plats dans les grands. Le packaging emprunte en effet beaucoup à la joaillerie et cela en dit évidemment très long sur le positionnement du terminal.

Huawei Mate 10 Pro : photo 5 Huawei Mate 10 Pro : photo 4

Design & Ergonomie

Le Mate 10 Pro s’inscrit lui aussi dans cette dynamique et il suffit de prendre en main le téléphone pendant quelques instants pour se rendre compte du soin dont il a bénéficié.

Huawei n’a effectivement pas fait dans la demi-mesure ici non plus. Le Mate 10 Pro se compose ainsi de deux plaques en verre finement travaillées, des plaques maintenues ensemble par le biais d’un châssis métallique renforcé.

La plaque arrière est légèrement rebondie pour offrir la meilleure préhension possible et elle est coupée en haut par un bandeau un peu plus sombre, un bandeau regroupant les optiques du module photo, l’autofocus laser et son flash double ton.

Ce bandeau n’a pas d’utilité réelle et il s’agit davantage d’une coquetterie de la part de la marque chinoise.

Il n’empêche qu’il donne une allure très premium à l’ensemble. Encore une fois, Huawei semble s’être inspiré des codes de la joaillerie et il l’a fait avec beaucoup d’intelligence.

L’écran est monumental pour sa part et il offre un ratio comparable à celui du LG G6. La dalle s’étire en effet sur un peu plus de 81 % de la surface du terminal et le constructeur a simplement conservé des bordures en haut et en bas afin de ne pas nuire à la prise en main du terminal.

En dépit de son écran de 6 pouces, le Mate 10 Pro reste donc assez compact et son écran 18:9 le rend suffisamment fin pour être facile à manipuler. Il faut d’ailleurs noter que le géant chinois a cette fois opté pour une dalle OLED.

L’ergonomie est à la fois simple et efficace. Les deux boutons du volume sont placés sur la tranche droite et ils dominent de toute leur superbe le bouton de mise sous tension. Le lecteur d’empreintes est situé à l’arrière, sous le modèle photo.

Huawei l’a d’ailleurs placé suffisamment bas pour que l’index vienne s’appuyer naturellement dessus lorsque le téléphone est en main.

Le connecteur USB Type-C est placé sur la tranche inférieure, non loin de la grille du haut-parleur. Tout comme sur le modèle précédent, le constructeur a eu la bonne idée de placer un émetteur infrarouge sur la tranche supérieure et le téléphone pourra donc être utilisé comme une télécommande universelle.

Les deux optiques sont placées à l’arrière et empilées l’une au-dessus de l’autre. Elles dépassent d’un millimètre de la coque et elles ne mettront donc pas en péril la stabilité du terminal lorsqu’il est posé sur une surface plane. Le flash double ton et l’autofocus laser sont placés de chaque côté et on retrouve en plus une mention faisant allusion à la marque Leica et à la nature des objectifs du module photo.

La trappe d’accès aux cartes SIM se trouve sur la tranche gauche. Le Mate 10 Pro est dépourvu de lecteur de cartes micro SD, mais il embarque 128 Go de mémoire interne en compensation.

Huawei Mate 10 Pro : photo 7 Huawei Mate 10 Pro : photo 6

Premières Impressions

Le Mate 10 Pro n’est pas un téléphone ordinaire et il suffit de le prendre en main pendant quelques minutes pour se rendre compte du soin tout particulier qui lui a été apporté. En s’inspirant des codes hérités de la haute joaillerie, Huawei montre une fois de plus qu’il est parfaitement prêt à en découdre avec ses concurrents.

Huawei Mate 10 Pro : photo 10 Huawei Mate 10 Pro : photo 9 Huawei Mate 10 Pro : photo 8

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • Pik

    J’ai arrêté de lire l’article à partir de « et il est impossible de l’étendre par le biais d’une carte micro SD ».
    Les Chinois bloquent là dessus et je ne le comprends pas. Combien est-on à avoir que le smartphone comme ordinateur à tout faire ? Rédhibitoire.

    • C’est dommage, il y avait des trucs sympas en dessous :)

    • Carbo

      Les chinois sont très friands de double SIM, et comme maintenant il devient difficile d’avoir un slot dédié à une carte µSD, c’est soit l’un soit l’autre.

      • Pik

        Mais alors pourquoi il n’y a qu’un slot ailleurs ??
        Je réitère : c’est une grosse erreur.