Prise en main du LG G3

Le LG G3 a été officiellement présenté par son constructeur le mois dernier, lors d’une conférence de presse spéciale. Il se positionne sur le haut de gamme et il s’impose finalement comme le nouveau vaisseau amiral de la firme sud-coréenne. Et justement, LG a eu l’extrême gentillesse de m’envoyer un exemplaire en test un peu plus tôt dans la semaine. Le moment est donc venu de vous livrer mes premières impressions au sujet de ce qui s’annonce comme un terminal d’exception.

Avant d’aller plus loin, sachez que cet article n’a pas pour vocation à vous présenter toutes les particularités du terminal. En réalité, il s’agit d’une simple prise en main et le test complet sera donc publié la semaine prochaine. N’hésitez donc pas à repasser dans le coin un peu plus tard si le coeur vous en dit.

LG G3 : photo 1

La boiboite du LG G3. Vous ne l’aviez pas remarqué ?

Caractéristiques Techniques

Et on commence tout de suite avec les caractéristiques techniques de la bête. Ce n’est pas forcément le moment le plus amusant, mais il s’agit d’une étape incontournable.

Le LG G3 embarque ainsi un écran de 5,5 pouces capable d’afficher une définition de type QHD, pour une résolution de 2560×1440 et une densité de pixels de 538 ppp. Il est propulsé par un processeur Qualcomm snapdragon 801 cadencé à 2,5 GHz et couplé à la fois à un GPU Adreno 330 et à 2 Go ou 3 Go de mémoire vive.

Son constructeur a effectivement décliné son nouveau fer de lance en deux versions, variant en fonction de la mémoire vive et de l’espace de stockage embarqués. De ce côté là, nous aurons donc le choix entre 16 Go et 32 Go de mémoire interne, avec à chaque fois un port capable d’accueillir des cartes micro SD de 128 Go au maximum.

Ce point est loin d’être anodin car le LG G2, lui, n’intégrait pas de port pour cartes micro SD. C’était d’ailleurs son seul défaut. Du moins de mon point de vue.

La partie photo est assurée par un capteur principal de 13 millions de pixels couronné d’une optique stabilisée OIS+. A ses côtés, nous trouverons un double Flash LED et un laser améliorant la réactivité de l’autofocus lorsque la lumière ambiante vient à manquer. La caméra frontale, elle, ne dépassera pas les 2,1 millions de pixels.

Le LG G3 est parfaitement capable de capturer des vidéos en 4K, à 30 images par seconde.

Il n’est pas en reste en terme de connectivité. En plus du WiFi 802.11ac, il sera ainsi possible de compter sur une puce Bluetooth 4.0 LE, sur une puce GPS, sur le NFC, sur le DLNA et sur une compatibilité avec les réseaux de type 4G / LTE. Et une batterie de 3 000 mAh en prime.

Côté prix, et bien le bougre est proposé à 579,99 euros chez Expansys. Attention cependant car il s’agit d’une pré-commande puisqu’il ne sortira pas avant le mois prochain.

LG G3 : photo 2

Le LG G3 vu de face. On ne voit presque pas les bordures encadrant son écran.

Design & Ergonomie

Le LG G3 ressemble évidemment beaucoup à son prédécesseur, avec quelques ajustements notables.

A commencer par sa coque. Histoire de couper court au débat, sachez que cette dernière ne contient aucune particule métallique. En réalité, LG a opté pour une simple coque en plastique, recouverte d’une texture imitant l’aluminium brossé.

L’avantage de cette configuration, c’est que le terminal est finalement très léger, malgré son écran de 5,5 pouces.

Ce n’est pas son seul atout, d’ailleurs. Les bordures entourant son écran sont aussi d’une extrême finesse, ou même d’une finesse extrême. Résultat des courses, l’écran est vraiment mis en valeur. L’écran, et l’image affichée bien sûr.

Tous les boutons physiques du LG G3 sont regroupés à l’arrière de l’appareil, dans le prolongement de son module photo. C’est donc là que nous trouverons les deux boutons dévolus au contrôle du volume, mais aussi le bouton de mise sous tension. Là encore, le plastique est de mise.

Au dessus, nous trouverons l’optique et le capteur principal de l’appareil, forcément, mais également son double Flash LED (à droite) et son laser (à gauche). Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce dernier n’est pas qu’un simple argument marketing. Le G3 est très rapide à faire la mise au point, y compris dans des environnements lumineux difficiles. Il s’en sort même avec tous les honneurs sur ce terrain-là.

La prise casque et le connecteur servant à la recharge et au transfert de données se situent tous les deux sur la tranche inférieure de l’appareil. De l’autre côté, sur le dessus, nous trouverons un port infrarouge.

Contrairement au modèle précédent, la coque et la batterie du LG G3 sont amovibles. Il faudra d’ailleurs les retirer pour accéder au port pour carte SIM et au port pour cartes micro SD. Cette configuration nous permettra de changer la batterie à la volée.

LG G3 : photo 3

Le LG G3 de dos. Difficile de ne pas penser à son prédécesseur.

Premières Impressions

Certains d’entre vous le savent sans doute, mais le LG G2 a été l’un de mes plus gros coups de coeur de l’année dernière. C’est sans doute pour cette raison que j’étais un peu inquiet à l’idée de prendre en main son successeur. J’avais effectivement très peur d’être déçu, ou même de rester sur ma faim.

Je manque encore un peu de recul, c’est certain, mais le LG G3 m’a fait une bonne impression. Une très bonne impression même. Ses finitions sont soignées, son écran est monumental et il est capable de réaliser de véritables prouesses en matière de photo, et de vidéo.

Voilà pour ce premier article de prise en main. Si vous avez des questions, il ne faut pas vous en priver parce que les commentaires servent justement à ça. Et on se quitte avec la petite vidéo tournée par mes soins avant-hier, quelques minutes à peine après avoir reçu le paquet du coursier.


Mots-clés lglg g3tests